Demi-finale / LDC – CAF : Zamalek SC vs Raja Casablanca: les Marocains pour l’exploit ?

Demi-finale / LDC – CAF : Zamalek SC vs Raja Casablanca: les Marocains pour l’exploit ?

Publié le : / Par

Le Zamalek et le Raja Casablanca se donnent rendez-vous ce mercredi 4 novembre 2020, pour la demi-finale retour de la Ligue des champions de la CAF. Pour avoir offert une partie à suspense lors de la manche aller, les deux formations vont certainement se rendre coup pour coup dans une rencontre où la qualification reste encore très ouverte avant le coup d’envoi.

Pour le Zamalek, c’est le match à ne surtout pas perdre. Le club égyptien évolue à domicile et est à 90 minutes d’une qualification en finale, après avoir remporté le match aller de la demi-finale (0-1). Mais pour ne pas échouer, il va falloir réussir à contenir les attaques de l’équipe du Raja Casablanca, venue pour la conquête. En effet, les Rajaouis s’inscrivent dans l’idée selon laquelle il est possible de marquer un but à l’extérieur, comme il l’a été pour le Zamalek quelques jours plus tôt au match aller.

Le premier point qui doit caractériser cette rencontre est la façon de jouer des deux formations. Celles-ci vont probablement jouer avec des freins en mains, de sorte à ne pas s’exposer en défense. Il faut remarquer que durant la compétition, le Zamalek et le Raja Casablanca n’ont pas marqué beaucoup de buts, mais se sont plutôt contentés d’avoir une bonne défense. C’est une force et un style généralement connus de l’équipe marocaine qui dispose de bons arguments derrière, à l’image de Badr Benoun et Anas Zniti. Le premier est un défenseur et le second est un gardien de but. Mais il faut préciser que ce dernier ne sera pas dans les cages du Raja Casablanca ce soir puisqu’il est toujours sous traitement du coronavirus. Un véritable manque pour l’équipe casablancaise car Zniti est l’un des meilleurs gardiens de la compétition, avec un record de cinq clean sheet. Mais à l’impossible, nul n’est tenu et il va falloir colmater avec les réalités du terrain.

De son côté, le Zamalek n’a pas trop de souci à se faire et a même récupéré l’un de ses meilleurs hommes absent au match précédent. Il s’agit du tunisien Ferjani Sassi qui a été infecté au coronavirus mais qui est désormais opérationnel. La formation égyptienne peut également compter sur sa meilleure arme dans cette compétition, l’attaquant marocain Achraf Bencharki. En effet, il a permis au Zamalek de se retrouver à ce stade en se montrant décisif à six reprises, sur les neuf buts inscrits par l’équipe. Bencharki compte cinq réalisations et une passe décisive en sept apparitions. C’est sans doute l’homme à suivre de très près au sein du groupe du Zamalek.

Dans ce genre de match, les chances sont ouvertes et les erreurs vont coûter chères. Sur un ensemble de cinq confrontations entre les deux formations, le Zamalek dominé avec trois victoires contre une du Raja et un match nul. Ce soir le. coup d’envoi est annoncé pour 19h00 GMT.