Demi-finale de la coupe de la CAF/Coton Sport demande réparation

Demi-finale de la coupe de la CAF/Coton Sport demande réparation

Publié le : / Par

Dans une correspondance adressée à  la  fédération camerounaise la FECAFOOT, la direction du club de Garoua le Coton Sport demande réparation quant à la délocalisation  sur Yaoundé de la rencontre de 1/2 finale aller entre leur formation  et la formation algérienne de la jeunesse sportive de Kabylie (JSK).

Dans  cette correspondance, le bureau exécutif du Coton sport n’a pas manqué de fustiger sa fédération en mettant en exergue « son incapacité à  mettre en place en un délai aussi court le dispositif de la VAR au stade Roumdé Adjia de Garoua ». En effet le Coton sport a estimé que c’était là  une occasion « idoine, pour la Fécafoot, pour tester le dispositif en vue de la CAN qui se profile à l’horizon ». Manière pour ce bureau de montrer à sa fédération et au comité de préparation de la CAN leur incapacité à gérer un aussi  petit détail que le dispositif CAF.

Aussi, tout en indiquant avoir opté pour Yaoundé au lieu de Douala comme suggéré par la Fecafoot, le Coton sport sollicite sa Fédération pour un accompagnement par rapport aux charges engendrées par cette délocalisation.
Ainsi, les Cotonniers exigent entre autres  le transport en aller-retour entre Garoua et Yaoundé  pour une délégation  de 35 personnes, l’hébergement à Yaoundé pendant la mise au vert et avant le départ pour Alger, la restauration, les terrains d’entraînement et enfin  les appuis divers relativement aux autres charges liées à  la délocalisation ».