JSK

Demi-finale coupe de la ligue JSK – WAT/ Le deux poids deux mesures de la LFP

Publié le : / Par

Le président de la ligue a refusé de domicilié le match au stade du 5 juillet sous prétexte d’un refus des dirigeants du WA Tlemcen.

Après avoir obtenu les accords de la lfp, de la direction de l’OCO voire même des plus hautes autorités en charge des sports et de la jeunesse du pays  pour  la domiciliation de la rencontre  JS Kabylie  contre  le WA Tlemcen comptant pour la 1/2 finale de la coupe de la ligue au stade olympique du 05 juillet  d’Alger  dont l’annonce a été officiellement rendue publique  sur la page officielle du club, voilà qu’un rebondissement intervient à la dernière minute après le revirement  du président par intérim de  la ligue nationale Abdelkrim Medouar.

En effet ce dernier a opposé son niet du changement de domiciliation sans l’accord préalable de l’équipe adverse le WAT qui dès le départ avait fait objection de la domiciliation en dehors du stade du 1° novembre de Tizi-Ouzou.
Une attitude pour le moins énigmatique de l’intérimaire de la LFP dont le mandat est arrivé à l’automne 2020 et qui n’est que chargé de gérer les affaires courantes de la LFP. En effet la question qui se pose est de savoir pourquoi, lorsqu’il s »agit de la JSK,  Medouar  demande à ce que le club obtienne l’accord de l’équipe adverse comme ce fut le cas face à son équipe de toujours l’ASO où la JSK avait demandé d’avancer de 24 heures la rencontre pour lui permettre de prendre toutes les dispositions pour se rendre à Niamey (Niger) et représenter les couleurs nationales face à l’US Gendarmerie locale.

Une exigence de l’accord préalable qu’il n’a pas imposée   pour reporter la rencontre ASO-CRB ou encore les rencontres ESS-JSK et JSMS – ESS au motif que le CRB et l’ESS devaient avoir tous les atouts de leurs côtés pour assurer un bon résultat sur le continent et représenter dignement les couleurs nationales. La suite on la connaît avec l’élimination de ces deux équipes alors que seule la JSK, des 4 clubs engagés est toujours en course. Or le changement de domiciliation demandé la JSK, pour la demi-finale de cette coupe de la ligue, est justement dans cet intérêt national pour mettre de son côté tous les atouts afin de battre en match retour le Coton sport et aller en finale.

A moins que  Medouar par cette attitude de ne pas aider la JSK souhaite son l’élimination de la JSK. Et là ce serait gravissime.

Pis, selon d’autres sources, le WAT a justifié son refus de se déplacer au stade du 05 juillet au motif que la JSK avait dans son engagement pour cette compétition indiqué le stade du 1° novembre de Tizi-Ouzou pour la réception de ses adversaires. Alors que la même mention existe dans l’engagement de la formation kabyle  pour la coupe de la confédération.  Or la CAF n’a pas hésité un seul instant à donner son accord pour le changement de domiciliation de la 1/2 finale.

Cette instance a bien compris que pour l’intérêt du football africain et le beau jeu  et que  faire jouer  cette 1/2 finale au stade du 05 juillet c’est  donné une autre dimension à l’importance de la joute et à la compétition qu’elle gère.

En Algérie, on continue à faire dans la médiocrité. C’est ce qui a fait que le niveau du football national ne cesse de se dégrader.

Pour se faire, il est grand temps la Fédération Algérienne de football voire le ministère de tutelle mettre fin à de tels calculs et de telles pratiques faute de quoi, ils en seront  complices.