Demi-finale coupe arabe des Nations FIFA Qatar 1 – 2 Algérie : un arbitrage vicieux et … 18 minutes de temps additionnel

L’arbitre polonais a allongé la partie jusqu’à ce que les Qataris égalisent et à essayé de se racheter en sifflant un penalty pour les Algériens. Rajouter 18 minutes de temps additionnel dans un match sans qu’il n’y eu d’arrêts de jeu le justifiant reste unique dans les annales du football. Cette durée représente plus de […]

Avatar de Merzak Tigrine Par 15/12/2021 - 22:20
Demi-finale coupe arabe des Nations FIFA Qatar 1 – 2 Algérie : un arbitrage vicieux et … 18 minutes de temps additionnel 15 December 2021, Qatar, Doha: Qatar's Almoez Ali (C) receives a yellow card during the FIFA Arab Cup semifinal soccer match between Qatar and Algeria at Abdullah bin Khalifa Stadium. Photo: Mahmoud Hefnawy/dpa - Photo by Icon sport - Doha (Qatar)
L’arbitre polonais a allongé la partie jusqu’à ce que les Qataris égalisent et à essayé de se racheter en sifflant un penalty pour les Algériens.
Rajouter 18 minutes de temps additionnel dans un match sans qu’il n’y eu d’arrêts de jeu le justifiant reste unique dans les annales du football. Cette durée représente plus de la moitié d’une prolongation. Szymon Marciniak a déjà surpris tout son monde en annonçant neuf minutes de temps additionnel à la fin du temps réglementaire. Mais, les observateurs n’étaient pas au bout de leurs surprises car les neuf minutes ont été multipliées par deux et ce sont dix-huit minutes que les vingt-deux joueurs ont dû jouer de plus. On ne peut que s’interroger sur les motivations de ce référé polonais. Il restera dans les annales de l’arbitrage mondial.
Avatar de Merzak Tigrine
Juriste de formation (licence en droit) et études en interprétariat (français-allemand-arabe). Journaliste (27 ans) au quotidien algérien Liberté. Couverture de trois jeux olympiques (Atlanta 1996, Athènes 2004 et Pékin 2008), et championnat du monde d'athlétisme (Edmonton 2001), jeux africains Harare 1995.
Nos recommandations: