Demi-finale aller de la LDC CAF : Al Ahly rêve de retrouver la gloire continentale

Demi-finale aller de la LDC CAF : Al Ahly rêve de retrouver la gloire continentale

Publié le : / Par

Le club le plus titré en Coupes africaine des clubs à savoir Al Ahly du Caire, avec ses huit Trophée, devrait mettre un terme à sept années de disette sur le plan continentale cette saison 2019-2020, mais il va falloir d’abord passer l’écueil du Wydad, deux fois vainqueur en 1992 et 2017 et finaliste l’an passé, en demi-finale dès ce samedi pour le match aller.

Al Ahly tentera donc d’assurer un bon résultat avant le match retour décisif prévue le 23 du mois en cours au Caire.

Les Red du Caire comptent 8 des 19 titres dans le championnat interclubs.

Les débuts d’Al Ahly en demi-finale remontent à l’édition 1981, alors qu’il devait affronter l’équipe algérienne de la JS Kabylie «la JET Tizi Ouzou», à cette époque, mais a décidé de ne pas terminer le tournoi en raison de l’assassinat du président Mohamed Anwar Essadat.

L’édition 1982 d’Al-Ahly a dépassé les demi-finales après avoir battu le Nigérian Enugu Rangers avec un score de 4/1 au total des deux matchs aller et retour, pour réserver sa place en finale et remporter le premier titre de son histoire.

C’est ainsi que le premier succès du club cairote en Ligue des Champions de la CAF (alors appelée Coupe d’Afrique des Clubs Champions) remonte à 1982. Al Ahly a ensuite remporté les éditions 1987, 2001, 2005, 2006, 2008, 2012 et 2013.

Deux autres trophées de la CAF ont été ajoutés au palmarès des Rouges depuis leur dernière victoire en Ligue des champions. Les Red Devils ont remporté la Super Coupe de la CAF 2014 pour la sixième fois de leur histoire, avant de soulever leur premier et unique trophée de la Coupe de la Confédération de la CAF la même année.

Aujourd’hui, Al Ahly du Caire rêve de retrouver la gloire continentale alors qu’il aborde les demi-finales de la Ligue des champions de la CAF 2019-2020 face au Wydad de Casablanca, le finaliste malheureux de la saison passée.

L’effectif du nouveau coach d’Al Ahly, celui de leur ancien adversaire en quarts de finale Mamelodi Sundaonw à savoir Pitso Mosimane pourra compter face au Wydad de Casablanca, sur ces « cadres » historiques, comme Ahmed Fathi et Walid Soliman, sans oublier les tauliers comme Ramadan Sobhi, Hussein El Shahat, l’international tunisien Ali Maâloul, ainsi que le marocain Walid Azaro ou bien même l’international angolais Geraldo. Les Égyptiens font partie des favoris de cette édition.

Pas de préparation spéciale

L’équipe n’a pas eu vraiment de temps pour préparer particulièrement cette demi-finale de la Ligue des champions. 

L’équipe s’est déplacée au Maroc au lendemain de son match de championnat mercredi dernier avant d’assurer sa première séance d’entrainement à Casablanca jeudi dernier.

En effet, Al-Ahly a effectué sa première séance d’entraînement au Kahramaa California Stadium de Casablanca.

Capello Rangwaja, le préparateur physique a dirigé divers exercices physiques pour les joueurs, et l’entraînement a vu la participation de l’Angolais Geraldo et du Tunisien Ali Maaloul, après que les deux ont rejoint le groupe d Al-Ahly au Maroc, après avoir  participé au stage de leurs équipes nationales.

Yankon Michel, l’entraîneur des gardiens de but, a également assuré un séance d’entrainement pour les trois gardiens de but de l’équipe, Mohamed El Shennawi, Ali Lotfi et Mustafa Schubert.

La dernière séance a eu lieu ce vendredi avant d’aborder la manche aller de la demi finale demain au Complexe Mohamed V de Casablanca à partir de 19 heures GMT.

Ahmed Fethi et ses coéquipiers sont donc prêts pour défier le Wydad de Casablanca à domicile avec la ferme intention de réaliser un bon résultat pour aborder le match retour décisif en toute tranquillité.