CS Chebba – FTF : Où en est l’affaire ?

Le litige qui oppose le CS Chebba et la Fédération tunisienne de football (FTF) n’a encore connu de dénouement, ni d’évolution. La situation est restée telle puisque la FTF demeure impertubable. Malgré l’immiscion du ministre tunisien de la jeunesse des sports et de l’intégration professionnelle, rien n’a bougé. La Fédération tunisienne de football semble bien […]

Avatar de nassim67kouba Par 26/11/2020 - 08:40
CS Chebba – FTF  : Où en est l’affaire ?

Le litige qui oppose le CS Chebba et la Fédération tunisienne de football (FTF) n’a encore connu de dénouement, ni d’évolution.

La situation est restée telle puisque la FTF demeure impertubable. Malgré l’immiscion du ministre tunisien de la jeunesse des sports et de l’intégration professionnelle, rien n’a bougé. La Fédération tunisienne de football semble bien s’emmurer dans un silence total. L’instance dirigeante du football tunisien refuse de céder à toute pression externe, en ce qui concerne sa décision de suspendre le CS Chebba de l’édition 2020-2021 des activités de football en Tunisie. Pour cela, elle a adressé une correspondance au ministère de la jeunesse, des sports et de l’intégration professionnelle, afin de mieux faire comprendre ladite décision. En effet, selon la FTF, il ne s’agit pas d’une exclusion définitive en ce qui concerne le CS Chebba, mais plutôt d’une mise en inactivité pour avoir dépassé les délais légaux d’inscription à la nouvelle saison.

De son côté le CS Chebba a tenté de régler la situation à l’amiable, mais sans jamais y parvenir jusqu’à présent. Toutes les démarches menées par les dirigeants du club chebbien ont été vouées à l’échec. Pour exemple, selon un compte-rendu de la formation chebbienne, une délégation s’est rendue au siège de la LNFP pour régler la somme due. Mais le chèque préparé par le CS Chebba a été refusé une première fois par les membres de la LNFP pour ne pas avoir été certifié. Les représentants du club chebbien ont alors rapidement corrigé le tir en revenant une deuxième fois avec un chèque certifié. Mais il s’est fait que le paiement a été accepté cette fois-ci, mais le président de la LNFP, Mohamed Arbi, a refusé de signer le PV de réception. Une attitude jugée incorrecte par les dirigeants de la formation de Chebba qui sont repartis frustrés.

LIRE AUSSI:   Gabon – Pédophilie : Pierre Alain Mounguengui finalement sous mandat de dépôt

Face à ce genre de scénario, le ministre Kamel Deguiche a, à son tour, exigé l’organisation d’une assemblée générale des clubs, en vue de valider ou non la sanction infligée au club chebbien. Il précise que le terme « inactivité » soutenu par la FTF est n’est pas la bienvenue, selon les textes juridiques de l’instance elle-même qui ne le mentionnent pas du tout.

Nos recommandations: