Crise à la FIF: pour un dégèle de la crise, la FIF saisit le TAS

Crise à la FIF: pour un dégèle de la crise, la FIF saisit le TAS

Publié le : / Par

Un nouveau rebondissement dans la crise qui secoue la Fédération Ivoirienne de Football. L’instance du football ivoirien a annoncé avoir saisi le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Ceci afin de contrer la décision de la Fifa de bloquer le processus électoral.

La Fédération Ivoirienne de Football est bloquée dans son fonctionnement par la suspension du processus électoral devant permettre d’élire un nouveau président.  Face à la rumeur d’installation d’un comité de normalisation, la FIF a décidé de lancer son offensive en saisissant le TAS. Ceci après plusieurs demandes adressées à la FIFA pour la levée de suspension du processus électoral. « Par déclaration d’appel déposé au Tribunal Arbitral du Sport (TAS), ce 21 décembre 2020, la Fédération Ivoirienne de Football (F.I.F) a interjeté appel de la décision par laquelle la FIFA a rejeté sa demande d’annulation de toute action relative au processus électoral en cours au sein de la FIF. » peut on lire dans le communiqué publié par la fédération.
Face aux nombreuses requêtes de la FIF, l’instance du football mondial est restée muette. Un silence que la Fédération Ivoirienne de Football considère comme « un rejet de sa demande, et se trouve contrainte de saisir le TAS afin de solliciter de cette juridiction l’annulation pure et simple de la décision de suspension », indique le communiqué signé du directeur exécutif de la FIF, le Préfet Sam Etiassé. C’est donc une nouvelle bataille qui commence entre la FIF et la FIFA devant la juridiction du sport mondial.
Mais en attendant, le football ivoirien se trouve plongé dans une incertitude et un passage à vide dû au report du « démarrage des championnats en Côte d’Ivoire » ainsi que de la « Supercoupe Félix Houphouët Boigny » a fait savoir la fédération dans son communiqué. La crise s’est éclatée après le rejet de la candidature de l’ancienne star Didier Drogba.