COVID-19 et organisation des matches : la pertinente remarque du DJS de Tizi ouzou

Dans le cadre de l’organisation des rencontres notamment les conditions sanitaires imposées par la pandémie du coronavirus, la ligue professionnelle de football (lfp) a oublié un détail de taille pour la préservation de la santé de toutes les personnes évoluant sur et autour du rectangle vert notamment les joueurs. Et ce en exigeant la présentation […]

Avatar de nassim67kouba Par 27/11/2020 - 21:14
COVID-19 et organisation des matches : la pertinente  remarque  du  DJS de Tizi  ouzou

Dans le cadre de l’organisation des rencontres notamment les conditions sanitaires imposées par la pandémie du coronavirus, la ligue professionnelle de football (lfp) a oublié un détail de taille pour la préservation de la santé de toutes les personnes évoluant sur et autour du rectangle vert notamment les joueurs.

Et ce en exigeant la présentation de l’attestation soulignant la négativité des résultats aux tests PCR et sérologiques. Allant même jusqu’à interdire les conférences de presse et les zones mixtes d’avant et d’après match aux journalistes qui ont été dispensés de cette attestation. Mais dans ce protocole strict, la lfp a omis un détail important.

Pour ne pas dire deux éléments incontournables dans cette organisation à savoir les services de police et de la protection civile qui sont,pourtant eux aussi, présents, sur la main courante et en contact avec les joueurs. Et plus particulièrement les brancardiers et ambulanciers qui inévitablement sont dans l’obligation de toucher les joueurs blessés pour les placer sur la civière.

Or comme nous le révèlera le directeur de la Jeunesse et des sports Aziz Tahir, « ces éléments ne sont pas soumis aux tests énoncés par le protocole alors qu’ils peuvent être porteurs du virus de la covid19 donc contaminants ». Idem pour les policiers qui seraient amenés à protéger l’arbitre Cette remarque a été selon lui portée à la connaissance des responsables de la lfp. Reste maintenant à savoir quelle serait la réaction de cette ligue.

LIRE AUSSI:   Arbitrage africain : Patrick Mboma dans un bavardage stérile
Nos recommandations: