Course au Ballon d’or 2019 : Mohamed Salah prend du galon

Course au Ballon d’or 2019 : Mohamed Salah prend du galon

Publié le : / Par

Liverpool l’a fait ! Après l’échec en finale de Ligue des champions la saison dernière, Les Reds l’ont fait cette année en battant Tottenham sur le score de 2 buts à 0, grâce notamment à une réalisation de l’Egyptien Mohamed Salah. Le prodige égyptien a d’ailleurs tracé la voie de ce sacre pour ses coéquipiers en ouvrant le score sur pénalty. Après deux minutes de jeu, Sadio Mané tentait de trouver son coéquipier dans la surface de réparation d’Hugo Lloris, et a vu son centre stoppé par le bras de Moussa Sissoko. Salah a pris ses responsabilités, et a inscrit son cinquième but en C1 cette saison, dont deux sur penalties. Ce qui fait de lui le meilleur buteur des Reds dans cette campagne européenne. L’attaquant de 26 ans devient le cinquième africain à marquer en finale de Ligue des champions, derrière Rabah Madjer, Samuel Eto’o, Didier Drogba et Sadio Mané (buteur l’année dernière).

Salah aura savouré cette finale jusqu’au bout, lui qui avait dû abandonner ses équipiers l’année dernière face au Real Madrid, suite à une blessure provoquée par Sergio Ramos. Dans une forme approximative, l’ancien joueur de l’AS Roma et de Chelsea avait pris part à la Coupe du monde 2018 en Russie sans réussir à sauver son pays d’une élimination au premier tour. Cette contreperformance des Pharaons lui avait été sérieusement préjudiciable dans la course au ballon d’or 2018 (il avait été classé 6e).

Les choses lui sont plutôt favorables cette année, et il est un prétendant très attendu dans la course au ballon d’or. Ses statistiques sont peut-être de loin comparables à celles de l’Argentin Lionel Messi, mais elles forcent tout de même l’admiration. Il est co-meilleur buteur de Premier League avec 22 réalisations, et totalise 27 buts toutes compétitions confondues, bien loin des 51 réalisations du capitaine du FC Barcelone, principal favori au titre de meilleur joueur de l’année. Leo Messi a été éliminé par le Liverpool de Mo Salah, même si l’Egyptien n’avait pas pris part à cette rencontre en raison d’une commotion cérébrale.

Le double ballon d’or africain a conquis l’Europe, il doit désormais se tourner vers la conquête de l’Afrique dès le 21 juin prochain avec l’ouverture de la CAN 2019 à domicile. Nul doute qu’en cas de sacre final, il gagnera encore plus de terrain et serait probablement l’un des redoutables favoris, à condition que Lionel Messi échoue de remporter la Copa America comme c’est le cas depuis les deux dernières éditions. Ces tournois continentaux pèseront également sur la balance au moment du décompte.