Coupe du Monde 2022 : La  promesse suspecte de Samuel Eto’o

Au cours d’une réunion qu’il a tenue la semaine dernière avec les présidents de club, le président de la Fédération Camerounaise de Football, Samuel Eto’o, a annoncé qu’il prendra en charge le déplacement de tous les présidents de clubs de première division pour le mondial qatari. Une promesse qui interpelle !

Avatar photo Par 11/08/2022 - 12:58
Coupe du Monde 2022 : La  promesse suspecte de Samuel Eto’o

Les présidents des clubs de MTN Elite One (première division du championnat camerounais) sont rentrés avec « une belle promesse ». Au cours d’une réunion organisée jeudi dernier, avec les promoteurs des clubs de première division, le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o,  a annoncé que les présidents de clubs de MTN Elite One effectueront le déplacement pour la Coupe du Monde de novembre prochain. Une promesse qui interpelle pour plusieurs raisons.

A peine annoncée, la promesse de Samuel Eto’o a suscité des réactions diverses. Plusieurs observateurs se demandent quel sera le rôle des présidents de clubs au Qatar, pour que la  Fédération Camerounaise de Football prenne en charge leur séjour au Qatar ? D’autres comprennent mal le fait que la Fecafoot engage une aussi lourde dépense pour financer la villégiature  de 22 présidents de clubs, alors que l’instance de Football peine à remplir ses engagements vis-à-vis notamment du football de jeunes. Ce d’autant plus que les présidents de clubs à qui on fait cette offre sont des hommes d’affaires capables de payer eux-mêmes leur séjour au Qatar

Stratégie

A quoi peut donc rimer la dernière promesse faite par Samuel Eto’o aux présidents de clubs ? Pour les uns, Samuel Eto’o est déjà en campagne pour la prochaine élection à la Fecafoot. « Ce cadeau n’est pas anodin. Samuel Eto’o est déjà en pleine campagne. Il ne lui reste que trois ans, jusqu’en 2025 pour la prochaine élection. Il faut donc dès à présent mettre les présidents de clubs dans sa poche pour la prochaine élection à la tête de la fédération camerounaise de football. Il s’agit en effet d’un acte de corruption morale manifeste », commente un observateur. Il ajoute que depuis son élection, Samuel Eto’o s’est montré très conciliant envers les présidents de club.

Voyage d’affaires ?

Au sein de la Fecafoot, des sources non officielles n’excluent pas l’hypothèse que ce voyage des présidents de clubs au Qatar pourrait être  l’occasion pour les promoteurs de football de rencontrer les investisseurs qataris, en vue d’engager des pourparlers qui pourraient aboutir à des signatures de contrats pour le financement du football local. Mais même cette option ne justifie pas le fait que ces hommes d’affaires soient pris en charge par la Fecafoot.

De leur côté, les bénéficiaires n’attendent plus que Samuel Eto’o tienne sa promesse.

 

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar photo
Passionné de journalisme, je travaille depuis près de 8 ans comme journaliste au Cameroun. J'ai servi en tant que journaliste politique dans plusieurs rédactions au Cameroun, avant de me reconvertir en économie puis au sport. Je suis membre de l'association des reporters sportifs du Cameroun (RSC). J'ai également collaboré avec plusieurs sites sportifs Camerounais.
Nos recommandations: