L'incontournable du football africain

Coupe d’Algérie MC Alger : Un homme hors du match.. Belaili a tout raté !

[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]
[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]

Le MC Alger n’a pas obtenu le doublé qu’il recherchait aujourd’hui face au CR Belouizdad. La faute à « pas de chance »? Non, bien sûr. Le Mouloudia d’Alger a mal joué, n’a pas joué carrément et a fait profiter son adversaire du jour d’une belle offrande.

Et pourtant rien ne présageait un tel scénario de la part des hommes de Patrice Beaumelle gonflés à bloc suite à leur sacre mérité en championnat qu’ils ont dominé de la tête et des épaules. Une défaite qui gâche tout, en définitive. Les festivités lancées depuis le derby contre l’USMA vont cesser et tout le monde ira en vacances avec le sentiment d’avoir vécu une saison de rêve mais…

Tout le monde va aussi attendre le mercato estival et ce que le Mouloudia d’Alger va recruter. Un marché qui viendra renforcer un groupe qui a de la qualité mais qui semble fonctionner au gasoil. Certains de ses fusibles avaient en tout cas l’air d’être hors d’usage, cramés par les chaudes soirées de fête dans le vieil Alger.

L’archétype de cette mécanique grillée n’est autre que Youcef Belaili sur qui beaucoup d’espoirs étaient fondés pour faire la différence devant l’ogre Belouizdadi. Or, aujourd’hui l’enfant des Amandiers à Oran, a manqué d’inspiration et a, surtout, sorti ses camarades du match. Trop de contestations devant les jugements de l’arbitre Ghorbal et des accrochages à volonté face à Keddad et les joueurs du Chabab.

Leader technique des Vert et Rouge , Belaili a joué en deçà de ce qu’il a toujours accompli le long de la saison. Le buteur et passeur qu’il était avait les jambes comme sciées. Les 4 coups francs accordés par l’arbitre à proximité du périmètre de Guendouz ont tous échoué sur le mur. C’est dire si Belaili avait ses moyens physiques et techniques pour disputer cette finale. Pour cette fois, c’est raté et c’est un peu normal. Les génies sont étincelants le jour où on les attend le moins. Et ce 5 juillet 2024, Belaili était le grand absent de la finale CRB-MCA.

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

         

Accueil

         

Chrono

           

Score

            

TV