JS Kabylie - Stade Malien

Coupe CAF/ Tour de cadrage: JS Kabylie – Stade Malien aura lieu ce jour à l’heure prévue (16h00)

Publié le : / Par

Finalement la rencontre devant opposé cet après -midi à 16 heures à Tizi-Ouzou la JSK et le Stade Malien pour le match retour du tour de cadrage de la Total CC CAF aura bel et bien lieu.

Stade malien

En effet, alors que le doute planait quant à la tenue de ce rendez-vous continental entre les Lions du Djurdjura et les crocodiles de Bamako en raison des problèmes de plan de vol rencontrés, les maliens ont fini par atteindre leur destination Tizi-Ouzou au petit matin. En fait la « Famille Blanche » ne pouvait faire autrement que d’être présente en Algérie après qu’elle eut essuyé une fin de non-recevoir à sa demande de report du match tant de la part de la CAF que de celle du club hôte.

Même les représentations consulaires ont été saisies à cet effet. Ainsi donc la rencontre aura bel et bien lieu. Tant bien même les Maliens auront subi les effets de cette longue attente chez eux quant à leur venue ou pas en Algérie.

Il faut dire que même si en Kabylie on pensait que les Maliens jouaient la carte psychologique pour déconcentrer leur équipe favorite, il n’en demeure pas moins, selon Mohamed Diané le secrétaire général de la formation malienne, que les responsables maliens ont été soumis à une pression terrible en raison dans un premier temps du plan de vol qu’ils avaient des difficultés à régler mais aussi en raison du protocole sanitaire covid-19 avec le retard mis pour l’obtention des résultats des tests PCR. C’est donc au milieu de la nuit du samedi que le Stade Malien a fini par prendre son vol spécial affrété sur ses fonds propres par le président du club Boukari Sidibé dit Kolon et actuellement ambassadeur du Mali aux Emirats Arabes Unis.

Stade malien

Il reste que de son côté la formation kabyle a été éloignée de ces tracasseries subies par les Maliens.  » Les problèmes de notre adversaire ne sont pas les nôtres. Nous nous sommes concentrés sur le rendez-vous de ce dimanche. Et s’il y a report, nous allons nous adapter à la nouvelle situation » nous avait déclaré Lavagne au sortir de la dernière séance d’entraînement du samedi sur les coups de 17 heures alors que les Maliens n’avaient toujours pas confirmé leur départ de Bamako. Aussi Lavagne a montré la voie à ses joueurs pour aller chercher la qualification et par là même, la phase de poule  » nous sommes à 90 mn d’une qualification. A nous de bien les gérer pour assurer cette dernière ».

Pour Lavagne son équipe est bien préparée pour ce rendez-vous  » nous avons bien travaillé toute la semaine, tout le monde s’est donné à fond avec une concentration maximale sur l’objectif qui reste la qualification ».

Lavagne est loin de se laisser berner par l’éventuelle fatigue que l’adversaire aurait subi avec son voyage de nuit et son arrivée tardive en Algérie  » ne vous en faites pas il y aura onze joueurs qui se donneront à fond pour nous poser des problèmes. Donc je ne tiens pas compte de cet aspect ». En fait pour lui le plus important est que son équipe « soit à 100% de ses moyens pour battre cet adversaire ». Lavagne qui a décidé d’inscrire sur la feuille de match sa nouvelle recrue congolaise Glody en laissant de son côté Boulahia voudrait bien voir sa formation « reproduire ce qu’elle a fait lors de la seconde mi-temps du match aller avec plus d’intensité surtout que le climat sera plus clément et une pelouse que nous connaissons bien ».

Le coach de la JSK reconnaît tout de même que la partie est loin d’être gagnée  » certes on doit prendre l’adversaire à la gorge dès l’entame de la partie mais on doit rester prudents et vigilants derrière surtout que le stade malien dispose de deux attaquants très vifs qui pourraient nous faire mal ». C’est donc un optimisme mesuré qu’affiche le coach de la JSK qui fait de cette compétition de la Coupe CAF son objectif.
Il est à rappeler que la rencontre sera arbitrée par un quatuor tunisien conduit par Sadok Selmi désigné par la CAF en dernier ressort après l’impossibilité du quatuor Guinéen initialement prévu de rallier Tizi-Ouzou.