COUPE CAF/ RS BERKANE-RAJA : L’ARBITRE ÉCOPE D’UN AN DE SUSPENSION

COUPE CAF/ RS BERKANE-RAJA : L’ARBITRE ÉCOPE D’UN AN DE SUSPENSION

Publié le : / Par

La CAF a décidé ce mardi de la suspension de l’arbitre central du match ayant opposé dimanche dernier la Renaissance sportive Berkane au Raja Athletic club de Casablanca (0-0), à la faveur de la 4e journée de la phase de groupes de la Coupe de la CAF. Antoine Max Depadoux Effa Essouma est reconnu coupable de «faiblesses notoires d’arbitrage et de mauvaises performances» au cours de cette rencontre, «et qui ont eu un impact sur le résultat final du match», indique la Commission des arbitres de l’instance du football continental, qui  a décidé de suspendre l’infortuné pour une période d’un an. «Cette décision prend effet à partir d’aujourd’hui (5 mars 2019)», renchérit la CAF.

Cette décision fait suite à une correspondance adressée lundi par le président du Raja club au président de la CAF, et dans laquelle Jawad Ziyat dénonçait un «scandale arbitral», illustré par des «erreurs répétitives et graves», en l’occurrence un «but refusé à la 92ème minute du match ; (des) penalties refusés à répétition ; (des) avertissements non distribués».

Le Raja exigeait alors une enquête indépendante et approfondie sur ledit scandale, afin de lui rendre justice. Les Aigles verts ont d’ailleurs réagi à cette décision via leur compte Twitter et ne semblent pas visiblement satisfaits par la sentence du central camerounais. «Pas assez», a commenté le club tenant du titre de la Coupe de la CAF.