L'ASC Jaraaf

Coupe CAF : L’ASC Jaraaf écope d’une lourde sanction de la CAF

Publié le : / Par

Le Jaraaf accueillait le 23 mai dernier Coton Sport de Garoua dans le cadre des quarts de finale de la Coupe de la CAF. Les officiels de matchs auraient été agressés par les joueurs et le vice-président du club de la Médina. Le jury disciplinaire de la CAF s’est penché sur cet incident et de lourdes sanctions sont tombées pour le club.

Le comité disciplinaire de la CAF a rendu son verdict dans le cadre de l’incident produit lors du match entre le Jaraaf et Coton Sport comptant pour les quarts de finale retour au Stade Lat Dior de Thiès.

L’instance africaine inflige une amende à payer au club et suspend également le vice-président du club ainsi que les joueurs immédiatement impliqués dans cette scène antisportive.

Le Communiqué de la CAF sur les suspensions concernant le Jaraaf

Le Jury disciplinaire de la CAF a décidé de suspendre le vice-président de l’ASC Jaraaf, M. Youssou Dial, et deux joueurs à la suite d’un incident survenu à Dakar. Au cours du quart de finale de la Coupe de la Confédération de la CAF Total entre l’ASC Jaraaf du Sénégal et Coton Sport du Cameroun le 23 mai 2021, un officiel de match a été blessé.

Après le coup de sifflet final, certains dirigeants de l’ASC Jaraaf avec à leur tête M. Dial et quelques joueurs dont Albert Diène et Mamadou Sylla, se sont rués sur les trois (03) arbitres qu’ils ont agressés physiquement et verbalement sur l’aire de jeu. L’arbitre central a reçu un coup violent et a été blessé à la tête.

Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé de : 

Suspendre M. Youssou Dial de toute activité liée au football pour une période de deux (2) ans. Cette sanction sera également communiquée à la FIFA. La suspension prend effet à compter de la date de notification de cette correspondance.

Suspendre les deux joueurs Mamadou Sylla et Albert Diène pour leurs six (6) prochains matchs interclubs de la CAF.
Infliger à l’ASC Jaraaf une amende de 50,000 (Cinquante Mille Dollars Américains) pour le comportement agressif et la conduite inappropriée de sa délégation.