Coupe arabe des Nations FIFA  Sélection algérienne A ‘ : Le pari fou de Madjid Bougherra !

Le sélectionneur algérien a mis sur pied une équipe, composée de joueurs d’horizons divers, dont les points communs sont le talent et la motivation. L’Algérie a gagné une deuxième sélection. On ne donnait pas cher de la peau de cette sélection algérienne A’ dans cette coupe arabe des Nations FIFA. Il est difficile de la […]

Avatar de Merzak Tigrine Par 16/12/2021 - 12:35
Coupe arabe des Nations FIFA   Sélection algérienne A ‘ : Le pari fou de Madjid Bougherra ! 15 December 2021, Qatar, Doha: Qatar's Almoez Ali reacts during the FIFA Arab Cup semifinal soccer match between Qatar and Algeria at Abdullah bin Khalifa Stadium. Photo: Mahmoud Hefnawy/dpa - Photo by Icon sport - Doha (Qatar)

Le sélectionneur algérien a mis sur pied une équipe, composée de joueurs d’horizons divers, dont les points communs sont le talent et la motivation. L’Algérie a gagné une deuxième sélection.

On ne donnait pas cher de la peau de cette sélection algérienne A’ dans cette coupe arabe des Nations FIFA. Il est difficile de la classer. Elle n’est pas une sélection de joueurs locaux, car ne refermant que six joueurs de ligue 1 Mobilis. De la sélection A, il n’y avait que Rais Wahab Mbolhi, Mahdi Tahrat, Youcef Belaili et Baghdad Bounedjah auquel se sont ajoutés Yacine Brahimi et HilalSoudani, qui n’ont plus été convoqués par Djamel Belmadi depuis deux années environs. En termes de chiffres, cette équipe est donc composée de 30% de la sélection A et aussi de 30% de la sélection locale. Et puis le reste, ce sont des joueurs évoluant en Tunisie et dans des pays du Golfe, qui ont éclos en championnat national avant de s’expatrier. Avec ces joueurs, n’ayant jamais évolué ensemble, Madjid Bougherra a réussi le pari fou de former un onze homogène. En effet, alors que d’aucuns redoutaient que la cohésion soit le talent d’Achille de cette équipe, celle-ci en a surpris plus d’un par son homogénéité. Difficile de convaincre quelqu’un, qui voit cette cette sélection jouer pour la première fois, qu’elle en est à sa première compétition. Elle n’a même pas disputé un seul match amical de préparation avant de rallier Doha. Le talent et la motivation auront été les points communs entre ces joueurs, dont l’amour du maillot national est sans égal. Le plus heureux dans l’histoire est incontestablement Djamel Belmadi, qui n’a plus que l’embarras du choix pour remplir sa liste des 23 joueurs pour la prochaine coupe d’Afrique des Nations. Les Lyes Chetti, Sofiane Bendebka, Mohamed Amine Tougai et autres Tayeb Meziani offrent beaucoup de solutions dans les différentes lignes de la sélection algérienne A.

Avatar de Merzak Tigrine
Juriste de formation (licence en droit) et études en interprétariat (français-allemand-arabe). Journaliste (27 ans) au quotidien algérien Liberté. Couverture de trois jeux olympiques (Atlanta 1996, Athènes 2004 et Pékin 2008), et championnat du monde d'athlétisme (Edmonton 2001), jeux africains Harare 1995.
Nos recommandations: