Coupe Arabe 2021 : Carlos Quiroz, un échec face aux Cadors !

Après avoir échoué à battre l’Algérie (1-1) lors de la phase de poules de la Coupe Arabe des Nations de la FIFA, Carlos Queiroz a encore une fois déçu, cette fois-ci en demi-finale de la compétition, face à la Tunisie (1-0), mercredi 15 décembre au stade 974 à Doha. Une défaite qui ne passe pas […]

Avatar de Abderrahmen Mahouachi Par 16/12/2021 - 12:54
Coupe Arabe 2021 : Carlos Quiroz, un échec face aux Cadors ! Yacine BRAHIMI of Algeria and Hamdy FATHY of Egypt during FIFA Arabian Cup 2021 match between Algeria and Egypt at Al Janoub Satdium on December 7, 2021 in Al-Wakrah, Qatar. Photo by Icon Sport - Yacine BRAHIMI - Hamdi FATHI - (Qatar)

Après avoir échoué à battre l’Algérie (1-1) lors de la phase de poules de la Coupe Arabe des Nations de la FIFA, Carlos Queiroz a encore une fois déçu, cette fois-ci en demi-finale de la compétition, face à la Tunisie (1-0), mercredi 15 décembre au stade 974 à Doha. Une défaite qui ne passe pas pour les Pharaons qui rêvaient de remporter le trophée.

Après avoir réussi à qualifier les Pharaons en barrages de la Coupe du monde 2022 alors qu’ils étaient mal embarqués dans leur groupe, derrière la Libye, Carlos Queiroz a été salué par les médias et les supporters dans le pays des Pyramides. Mais après la fin de l’aventure en demi-finale de la Coupe Arabe, les choses ont vite changé et les doutes ont commencé à s’installer sur la capacité du technicien portugais à porter l’équipe loin devant. En effet, les coéquipiers d’Ahmed Hegazy se sont imposés face à des adversaires abordables à savoir le Liban, le Soudan et la Jordanie, mais ont déchanté contre des équipes plus coriaces.

L’Egypte bute sur l’Algérie et la Tunisie

Les hommes de Carlos Queiroz ont frôlé le pire face à l’Algérie durant la phase de poules, mais ont tout de même réussi à arracher une égalisation inespérée pour terminer à la tête de la poule D. C’était un demi-échec pour le technicien portugais, incapable de s’imposer dans son premier grand test. Mais le véritable échec reste celui face aux Aigles de Carthage avec une équipe égyptienne transparente tout au long de la rencontre et qui ne s’est créée aucune occasion de but. La punition est ensuite venue sur un but contre son camp d’Amr El Sulaya dans le temps additionnel.

Est-ce que le remplaçant d’El Badry est-il le meilleur choix pour mener l’Egypte au sommet du continent lors de la prochaine Coupe d’Afrique des nations au Cameroun ? Pourrait-il qualifier l’Egypte au Mondial 2022 face à un des cinq cadors du continent lors des prochains barrages ? La mission de Queiroz s’annonce rude et c’est à lui de relever le défi et faire taire certaines bouches qui commencent déjà à douter sur son choix d’être le sélectionneur de cette génération dorée marquée par la présence de Mohamed Salah, un des meilleurs joueurs de la planète.

Avatar de Abderrahmen Mahouachi
Journaliste et rédacteur sportif depuis 2013, je partage ma passion avec les fans du sport, spécialement les fans du football africain. Spécialiste du football africain, notamment maghrébin, je suis notamment un fan du football italien et un grand supporters de la Juventus.
Nos recommandations: