CÔTE D’IVOIRE / LIGUE 1 – 1ère JOURNÉE  San Pedro coince, le Wac et Gagnoa perdent le fil

CÔTE D’IVOIRE / LIGUE 1 – 1ère JOURNÉE San Pedro coince, le Wac et Gagnoa perdent le fil

Publié le : / Par

De Abidjan : Moya Dia

Au stade Robert Champroux de Marcory, Moossou FC a fait d’une bouchée la formation de Williamsville à 15h30. Les Guêpes ont à nouveau mordu la poussière après son élimination en Coupe de la Confédération. Cette fois pour son démarrage en championnat, les hommes de Marcellin Koffi Kablan n’ont su maitriser leur sujet. Ambitieuse, Moossou FC prenait l’avantage dès l’entame sur un penalty transformé par Mohamed Soumahoro (1-0 ; 6è). À partir de là, on avait eu droit à une sorte d’attaque défense dans cette partie terriblement engagée. Les Guêpes se verront récompenser à l’heure de jeu par Roland Zan Bi. À la réception d’un retrait de Ben Cheick Nahon (1-1 ; 28è), l’attaquant de Williamsville s’emmène la balle avant d’ajuster le portier des Héritiers du Trône. Mais Moossou a de la ressource. Juste avant d’atteindre la pause, Pokou Nguessan (2-1 ; 42è) assomme d’un plat du pied du gauche la formation de Williamsville, orpheline de son capitaine Romuald Diallo.

Au retour de la période d’oxygénation, la formation de Moossou continuait de montrer de belles choses notamment son excellente condition physique. C’est sur ce dernier élément, qu’elle a bouffé les garçons de Marcellin Kablan. Eux, sans jamais trouver la clé du verrou adverse, vont concéder le but du break lorsque Cheick Ahmadou (3-1 ; 88è) passe en revue l’essentiel de la défense Guêpe avant d’achever Ibrahim Coulibaly. Les garçons de Christine Ezoua lancent parfaitement leur campagne 2018/19 avec cette victoire. Pour le WAC, il faudra très vite relever la tête à défaut de plonger dans la crise.

Pendant que le WAC broyait du noir au Champroux, la Société Omnisport de l’Armée (SOA) faisait des misères au Sporting Club au stade Biaka Boda de Gagnoa, battu (0-1). Les Militaires veulent engranger des points dès l’entame pour ne pas vivre le calvaire de la saison dernière où ils avaient échappé de peu à la relégation. Et ce processus passait par une victoire en terrain hostile. De bonne augure pour la suite de la saison.

En nocturne au stade Champroux, le FC San Pedro, lui pensait s’en tirer aussi facilement ? Non, l’autre africain de la Ligue 1 a été tenu en échec par le promu, le Racing Club d’Abidjan. Alors que Boris Aholou (47è) et Claude Tosseta (88è) avaient permis à San Pedro de mener au score, Zoumana Koné (49è ; 90è+5) bien inspiré trouvait l’égalisation évitant ainsi au Racing une première défaite dans l’histoire de son accession à l’élite du football ivoirien.