Côte d’Ivoire : Yaya Touré prend sa retraite internationale

Côte d’Ivoire : Yaya Touré prend sa retraite internationale

Publié le : / Par

Le temps est venu pour Yaya Touré de s’arrêter. L’ex capitaine des Eléphants de Côte d’Ivoire a rangé définitivement ses godasses à l’âge de 35 ans, alors qu’il était sans club depuis sa dernière expérience à L’Olympiakos le Pyrée. L’annonce a été faite ce vendredi par son agent, Dimitri Seluk, dans la presse russe. «Je le dis pour la première fois : Yaya a décidé de mettre fin à sa carrière de champion», a-t-il déclaré à Sport24.

L’ancien Barcelonais prend tout le monde de court, lui qui avait laissé entendre dans un passé récent qu’il jouerait encore pour 2 ou 3 ans. Le natif de Bouaké traine un palmarès impressionnant au moment où il décide de se retirer. Il a bourlingué entre Beveren, Donetsk, Monaco, le Barça, Manchester City et l’Olympiakos, et pendant son périple, il a amassé des titres, notamment une Ligue des champions (2009), une Supercoupe d’Europe (2009), un Mondial des clubs (2009), deux Liga (2009 et 2010), une Coupe du Roi (2009), tous remportés avec le club catalan.

A Manchester City où il a poursuivi, il a été sacré champion d’Angleterre avec les Citizens (2012, 2014, 2018), a glané une FA Cup (2011), trois Coupe de la League anglaise (2014, 2016, 2018) et un Community Shield (2013). A ses débuts, il avait également été remporté le championnat et la coupe de Grèce avec l’Olympiakos en 2006.

Avec les Eléphants, Yaya Touré a remporté une CAN (2015), et a participé à trois phases finales de coupe du monde avec la Côte d’Ivoire (2006, 2010 et 2014). Le quadruple ballon d’or africain (2011, 2012, 2013 et 2014) ne va pas quitter le footballeur, puisqu’il envisage de débuter une carrière d’entraineur en Europe. «Yaya a déjà reçu une licence, et à partir du mois de juin de cette année, il peut travailler comme second entraineur dans n’importe quelle équipe. Je pense que l’expérience, les compétences et le professionnalisme d’une personne telle que Yaya seront en demande dans de nombreux pays au monde. Il n’y a pas d’entraineurs africains en Premier League. Je pense que Yaya sera le premier», a renchéri Dimitri Seluk.