Côte d’Ivoire : Suspendu par la FIFA pour dopage, Sylvain Gbohouo se sent abandonné

Éjecté du groupe de la Côte d’Ivoire à quelques jours du coup d’envoi de la CAN 2021, après sa suspension par la FIFA pour dopage, Sylvain Gbohouo n’est toujours pas fixé sur son sort. Le gardien de but des Eléphants se sent même seul et livré à lui-même mais espère toujours une issue favorable.

Avatar de Jules S. Tovodounon Par 15/05/2022 - 21:41
  Côte d’Ivoire : Suspendu par la FIFA pour dopage, Sylvain Gbohouo se sent abandonné

Dans une interview accordée à RFI, le gardien de but de 33 ans avoue n’avoir ressenti aucun symptôme. Ceci, au moment où l’ophtalmologiste lui a diagnostiqué une mauvaise circulation du sang dans l’œil droit lors d’un examen de la vision en mars 2021. « En ce qui me concerne, je ne ressentais aucun symptôme », a confié Sylvain Gbohouo. Suite au traitement qui lui a été prescrit, des traces de trimétazidine ont été détectées dans son urine lors d’un contrôle inopiné de la FIFA pour dopage en novembre 2021. Ce qui a valu au portier ivoirien une suspension de la FIFA jusqu’à nouvel ordre.

« Voilà cinq mois que cette affaire traîne et j’attends toujours la décision finale. Je n’ai plus aucune nouvelle de la fédération. Comme il y a eu des élections, j’espère que le nouveau président va essayer de comprendre ce qui s’est passé et m’aider à sortir de cette situation », s’est plaint celui qui se sent abandonné aussi bien par sa sélection nationale que son club éthiopien, le Wolkite City FC. Sa prime de qualification à la CAN ne lui a jamais été versée. Sylvain Gbohouo espère désormais que son audition du 27 avril dernier pourra faire changer d’avis à la FIFA pour une fin heureuse.

« Je sais que d’après le règlement, je suis responsable des médicaments que je prends. Mon objectif aujourd’hui, c’est de retrouver les terrains de foot le plus vite possible », espère-t-il. En mars dernier, Gbohouo avait déjà fait des révélations troublantes sur sa situation. « Le mail de la FIFA est arrivé à Abidjan le 22 décembre. J’ai été informé de la suspension le 28. Cela fait neuf ans que je suis en équipe nationale et on n’a jamais entendu quelque chose de grave me concernant. Ma prime (de qualification, ndlr) n’a pas été payée. On me garde dans un hôtel et on me demande de revenir en tant qu’invité. Ma fédé m’a enlevé de cette liste. », avait-il dénoncé.

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar de Jules S. Tovodounon
Je suis Jules Sessiwèdé Tovodounon, journaliste reporter sportif béninois spécialiste des questions du football à Africa Foot United. Je suis aussi passionné du basketball, du tennis et du handball.
Nos recommandations: