Côte d’Ivoire : Processus électoral à la Fif suspendu, peut-on saisir le TAS ?

Les acteurs du football ivoirien sont dans l’impasse. Plus personne ne comprend l’attitude de la Fédération Internationale de football Association (Fifa). Après avoir suspendu le processus électoral à la présidence de Fédération ivoirienne de football (Fif), la Fifa avait fait savoir qu’elle interviendra « dans les plus brefs délais ». Que nenni. Le processus électoral n’a pas […]

Avatar de nassim67kouba Par 22/09/2020 - 20:57

Les acteurs du football ivoirien sont dans l’impasse. Plus personne ne comprend l’attitude de la Fédération Internationale de football Association (Fifa). Après avoir suspendu le processus électoral à la présidence de Fédération ivoirienne de football (Fif), la Fifa avait fait savoir qu’elle interviendra « dans les plus brefs délais ». Que nenni. Le processus électoral n’a pas bougé d’un iota. Pire, l’instance dirigée par Gianni Infantino n’a pondu aucun communiqué pour situer les acteurs concernés en vue de trouver un dénouement à la crise.

La Commission Fifa-Caf qui devait auditionner les acteurs concernés du dossier n’a aucunement transmis les liens pour la visio-conférence.

Face à cette d’inaction, le directeur exécutif de la Fif, Sam Etiassé et l’un des probables candidats, Yacine Idriss Diallo ont chacun interpellé la Fifa par courrier. Malheureusement, leur démarche n’a visiblement pas fait bouger les lignes et la position statique de la Fifa.

Si l’hypothèse d’une assemblée générale extraordinaire est finalement tombée à l’eau, les acteurs du football ivoirien dans leur ensemble pensent désormais à saisir le Tribunal Arbitral du Sport (TAS).   

Mais la saisine du TAS afin de protester contre la décision de la Fifa de suspendre le processus électoral de la Fif est-il possible à l’heure actuelle ?

L’article 58 de la Fifa alinéa 1 révèle que « tout recours contre des décisions prises en dernière instance par la FIFA, notamment les instances juridictionnelles, ainsi que contre des décisions prises par les confédérations, les associations membres ou les ligues doit être déposé auprès du TAS dans un délai de vingt-et- un jours suivant la réception de la décision ».

Si l’on s’en tient à l’article mentionné sur dessus, l’éventuel recours des acteurs du foot ivoirien vers le TAS est voué à l’échec. Puisque la décision de suspendre le processus électoral a été prise le 27 août 2020.

À défaut d’avoir saisi l’institution d’arbitrage sportif dans les délais indiqués, les acteurs du ballon rond ivoirien devraient attendre un autre communiqué pour se diriger vers le TAS.

Cette situation réconforte davantage la Fifa dans sa position inéluctable de vouloir plonger un football ivoirien, déjà boiteux, dans le chaos.

Pour rappel, le processus électoral à la Fédération ivoirienne de football (Fif) a été suspendu par la Fédération internationale de football association (Fifa) le 27 aout dernier, alors que la Commission électoral avait proclamé la liste des candidats ret

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Nos recommandations: