Balle à terre

Côte d’Ivoire – Présidence FIF: « Balle à terre », le concept pour la réunification des acteurs du football ivoirien

Publié le : / Par

Le football ivoirien est miné par des crises depuis plusieurs années. Une situation qui s’est enlisée avec le processus électoral devant conduire à installer le nouveau président de la Fédération Ivoirienne de Football. L’heure est désormais à la réunification sous l’initiative de l’Union Nationale de la Presse Sportive de Côte d’Ivoire (UNPSCI).

Il est temps d’arrêter la saignée. Après trois ans de crises, il faut maintenant tourner la page et faire du football ivoirien la priorité de tous. C’est dans cette optique que l’UNPSCI a pris l’initiative de lancer le concept « Balle à terre ». Il s’agit de rassembler les différents acteurs du football ivoirien autour d’un même idéal : le ballon rond. Le concept a été lancé ce mardi en présence des trois candidats à la course à la présidence de la FIF et des joueurs de l’équipe nationale.

Même les journalistes ont un grand rôle à jouer dans cette opération de réunification d’où cet appel de Anne-Marie N’Guessan, présidente de l’UNPSCI. « Nous avons décidé de parler du rayonnement de notre football sans aucune animosité. Le ballon doit rouler en Côte d’voire. Plus jamais, le football ne doit être à l’origine de bataille fratricide. Nous avons tous et chacun, un rôle à jouer. Notamment, nous, les journalistes de Sport. Désarmons nos plumes. », a-t-elle déclaré.

Le concept est adopté par Didier Drogba, candidat à la présidence de la FIF, grand artisan de la paix en Côte d’Ivoire. « La priorité aujourd’hui, c ‘est ce ballon qui doit rouler, qui doit apaiser. Nous sommes candidats à la fédération ivoirienne de football. Dans le mot fédération, il y a Federer. Nous voulons être président, pas pour nous, mais pour les joueurs. Quand j’ai été approché par les initiateurs du concept, je n’ai pas hésité. Cette élection a été au cœur de tous les débats. Je soutiens l’idée du concept Balle à terre. On se voit en novembre…», a laissé entendre Super DD.

En adhérant au concept de la réunification, le candidat Idriss Diallo a rappelé au Comité de Normalisation de la FIF, la nécessité de tenir les élections en novembre prochain. « Je suis disponible pour tout ce qui est unification, pacification du football ivoirien. Au comité de normalisation, nous vous regardons. Organisez cette élection comme Mme Gabala l’a promis, au plus tard en novembre. Vous avez une responsabilité. », a rappelé Idriss Diallo.

Quant à Sory Diabaté, il estime qu’il faut maintenant aller au-delà des mots. « J’ai adhéré au concept Balle à terre, parce qu’ayant été acteur pendant 18 ans à la FIF. Au-delà des mots, il faut que cette rencontre permette d’apaiser. Pendant trois ans,  nous avons Connu des turbulences dans la maison. Je voudrais confirmer comme l’a dit ldriss Diallo, que nous nous parlons. Je voudrais inviter les uns et les autres à cultiver certaines valeurs telles que le respect, la tolérance, la responsabilité », a fait savoir le candidat à la présidence de la FIF.