CÔTE D’IVOIRE / LIGUE 1 – BILAN PHASE ALLER  LA SOA EN ATTAQUE ET L’AFAD EN DÉFENSE PLANENT

CÔTE D’IVOIRE / LIGUE 1 – BILAN PHASE ALLER LA SOA EN ATTAQUE ET L’AFAD EN DÉFENSE PLANENT

Publié le : / Par

 

La SOA, meilleure attaque

La pause du championnat ivoirien a sonné avec la belle entame de saison de la Société Omnisports des Armées (SOA), leader avec 28 points. Elle qui n’était pas loin de la relégation la saison dernière. Un nouveau visage des ‘Sondjas’ dont la clé se trouve au cœur de ses lignes offensives.

Bâtie autour du quatuor (Arouna-Ponde-Dosso –Akor), l’attaque de la SOA a fait feu de tout bois lors de la phase en plantant 21 réalisations soit une moyenne de 1,61 but par match. Un bon ratio de but qui hisse Bilé Ekpagni et ses poulains en summum du classement des meilleures attaques. Enormes dans les efforts et jouant avec leurs forces, les militaires qui ne comptent pas de grands noms s’appuient sur le bloc équipe soutenu par la défense. Muette lors du revers (2-0) au stade Auguste Denise de San Pedro (match en retard 12è) face au FC San Pedro, l’attaque de la Soa aurait pu donner plus de rondeurs à ses statistiques et creuser l’écart.

L’Asec Mimosas arrive deuxième au classement des attaques les plus en verve du championnat ivoirien avec 20 buts inscrits. Le FC San Pedro (2è,24 pts +8) et le Racing Club d’Abidjan (4è ,22 pts +5)   occupent à eux deux la 3è place de ce classement des meilleures attaques. Les Pétruviens emmenés par Oussou Konan et Anicet Kouadio sont à égalité (18 réalisations) avec les Abidjanais qui reposent sur Zoumana Koné (10 buts, meilleur buteur). Le Football Club de Bouaké ferme la marche du Top 5 avec 17 buts inscrits.

L’AFAD, meilleure défense  

Avec seulement 8 buts concédés au soir de la phase aller du championnat ivoirien, l’AFAD du plateau détient la palme de la meilleure défense. On vous livre le top 5 des défenses les plus performantes de la phase écoulée.

Les lampions se sont éteints sur la première partie de la MTN Ligue 1 le 28 décembre dernier avec les deux ultimes rencontres en retard. Si pour le total des actifs, c’est la Société Omnisports des Armées (SOA) qui domine les débats, il n’en demeure moins pas que plusieurs formations lui dament le pion dans bien de compartiments. L’Académie de Football Amadou Diallo (AFAD) est l’une des belles illustrations de cette phase aller. Le club cher à Jaques Bernard Anouma à qui revient la palme de la meilleure défense.

À un échelon du top 5(18 pts +2), les poulains de Maxime Gouaméné avare en buts (seulement 10 inscrits) trouvent leur force dans leur assise défensive. Porté par son maitre à jouer et capitaine Jacques Ouréga Dogou épaulé de ses coéquipiers, le bastion défensif de l’AFAD s’est révélé comme une muraille d’acier infranchissable. Une forteresse qui n’aura laissé que 8 buts aux adversaires en 13 rencontres disputées avec un bilan comptable de 4 victoires ,3 défaites et 6 nuls. Une sacrée performance à laquelle Gnada Ousmane et Ulrich Edan les deux templiers titulaires n’y sont guère étrangers.

Le Fc San Pedro arrive au second rang du Top 5. En effet, en 13 journées, les orange et noir ont enregistré 6 succès ,1 revers et 6 nuls avec seulement 10 buts concédés. Plusieurs formations dont le Leader la SOA, le Sporting Club de Gagnoa, l’As Tanda et le Lys de Sassandra se partagent les trois dernières places avec dans 12 buts dans leurs besaces.