CÔTE D’IVOIRE – LIGUE 1 (Bilan attaque et défense)  L’AFRICA ET MOOSSOU ONT TOUCHÉ LE FOND

CÔTE D’IVOIRE – LIGUE 1 (Bilan attaque et défense) L’AFRICA ET MOOSSOU ONT TOUCHÉ LE FOND

Publié le : / Par

 

 

La pause est toujours d’actualité en MTN Ligue 1. L’occasion pour nous de nous consacrer au décryptage des faits marquants de cette première phase de l’élite du football ivoirien. Après avoir passé au crible les meilleures attaques et défenses, nous mettons le cap à présent sur les pires attaques et défenses.

Les Aiglons aux pieds carré

L’on comprend aisément la mine déconfite (12è ,14 pts-7) qu’affiche l’Africa Sports d’Abidjan au soir de la première manche de la Ligue 1 ivoirienne. Tant, l’attaque aiglonne est avare en but. Orphelins de Thomas Gonazo, leur providentiel goléador des saisons écoulées, les Vert et Rouge font preuve d’un manque d’efficacité criard. En effet, les Oyés n’ont réussi que 9 réalisations en 13 journées. Une ahurissante inefficacité qui fait des protégés d’Alexis Vagba, la pire attaque de la MTN Ligue 1. Le Williamsville Athlétic Club (WAC 13è,8 pts-6) et l’Afad du Plateau (6è,18 pts +2) occupent la seconde loge avec 10 réalisations chacun. Les dernières places du Top 5 sont les propriétés de l’Association Sportive de Tanda (9è,17pts-1) et du Lys de Sassandra (11è,14 pts -1). Ces deux formations sont au coude à coude en nombre buts inscrits (11).

Moossou FC, véritable passoire

La place de lanterne rouge (7 pts -13) au classement semble méritoire pour Moossou Football Club. Car les hommes de la cité royale ont mal en leur défense qui semble être du beurre. Ce, en dépit des efforts de l’attaque (12 buts). En effet, Moossou FC a vu 25 buts pleuvoir dans son escarcelle en 13 rencontres. Cette formation de la banlieue abidjanaise ne mérite pas mieux que la palme de la pire défense de la Ligue 1 ivoirienne au terme de la première phase. Le dauphin de Moossou s’appelle Bouaké FC (8è ,18 pts+00) qui a concédé 17 buts en 13 oppositions. La 3è place est l’affaire du WAC et l’Africa Sports d’Abidjan qui ont pris 16 soit un moins que le club du ‘Gbèkè’. L’ultime convive de ce top 5 n’est autre que l’Asec Mimosas (3è ,22 pts+6), le champion en titre. Mémé si les poulains d’Amani Yao ont la deuxième meilleure attaque, ils pêchent également dans leurs lignes arrières. Car en 13 journées, ils en sont à 14 buts pris.