CÔTE D’IVOIRE / LIGUE 1- 12è JOURNÉE (Mise à jour)  SAN PEDRO BRILLE, L’ASEC BOUFFÉ

CÔTE D’IVOIRE / LIGUE 1- 12è JOURNÉE (Mise à jour) SAN PEDRO BRILLE, L’ASEC BOUFFÉ

Publié le : / Par

 

 

Le FC San Pedro continue sa folle chevauchée ! Invaincu depuis plus 6 matchs et passé de 5è à la 3è place, le club venu de la cité portuaire s’est offert une précieuse place au classement en domptant dans son antre la SOA, le leader (2-0).

Les Pétruciens commencent la partie tambours battants en dominant les militaires dans tous les compartiments de jeu. Anicet Kouadio ouvrait le score dès la 16è (1-0). Les Orange et Noir multipliaient les assauts dans la niche du templier des Sondja sans inscrire un second. La pause sonne sur cet avantage des Orange (1-0).

San Pedro poussé par ses supporters se transcende et parvient à corser l’addition à la 67è (2-0) par Anicet Kouadio pour son doublé. Sans jamais inquiéter les hommes de Jani Tarek, la SOA concédait sa 3è défaite de la saison. Pour sa part, le San Pedro, à travers cette victoire, atterrit à la 2è place. Cependant, les Militaires restent leader avec 28 pts suivi du FC San Pedro, désormais dauphin avec (24 pts) et du Racing Club Abidjan (22pts).

Au stade Robert Champroux L’ASEC Mimosas a manqué la grosse chance de revenir dans le trio de tête. Huitième avant la 13è journée puis 5è (19 pts), les Jaune et Noir qui étaient sur une bonne dynamique ont chuté devant l’USC Bassam (2-0). Après un score vierge à la pause, les poulains de Boudo Mory réussissent une excellente entame de seconde mi-temps. L’ouverture du score est signée Samaké Sékou. Puis Abdoulaye Koné doublait la mise à la 66è (2-0) pour les protégés de Philippe Ezaley. Deux réalisations qui clouent le bec à l’Asec. Les entrées de Gonazo Bi Thomas et Alphonse Kouamé ne changeront rien. Les insulaires, solides en défense, annihilent toutes les velléités offensives des hommes d’Amani Yao. L’Asec Mimosas chute pour sa dernière de 2018. Un revers qui intervient à quelques semaines de la première journée de la CAF ligue des champions. Les protégés de Roger devraient très vite se remettre au travail en vue revenir plus costauds en 2019.