Côte – d’Ivoire : La réponse de la FIF à la correspondance de la FIFA

Dans une correspondance datant du 28 août dernier et signé de Sam Etiassé, la FIF a envoyé à l’institution dirigée par Gianni Infantino plusieurs documents liés aux élections du président de la FIF comme l’a demandé la FIFA le jeudi 27 août 2020.  Pour rappel, le courrier de la FIFA est intervenu pour arrêter le […]

Avatar de nassim67kouba Par 31/08/2020 - 13:23
Côte – d’Ivoire : La réponse de la FIF à la correspondance de la FIFA

Dans une correspondance datant du 28 août dernier et signé de Sam Etiassé, la FIF a envoyé à l’institution dirigée par Gianni Infantino plusieurs documents liés aux élections du président de la FIF comme l’a demandé la FIFA le jeudi 27 août 2020. 

Pour rappel, le courrier de la FIFA est intervenu pour arrêter le processus électoral en raison de la disqualification de Didier Drogba. Au nombre des documents envoyés à la FIFA, il y a ceux relatifs aux désignations des membres de la commission électorale et de son installation pour l’exécution du travail à faire, aux travaux d’examen des dossiers de candidature débutés le 3 août 2020 jusqu’à la date de délibération le 6 août 2020.

Le procès-verbal de la date du 8 août, le rapport du secrétaire de la commission en date du 10 août, sont entre autres documents envoyés à la FIFA.

Tout en faisant la chronologie des faits et des actes posés tout le long du processus électoral, surtout après la date du 6 août 2020, le courrier est revenu également sur les raisons qui auraient aussi poussé René Diby (ancien président de la commission électorale) à ne pas signer le premier procès-verbal. Selon la correspondance de la FIF, cela serait dû aux menaces dont il serait victime avec sa famille.

 

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Nos recommandations: