Côte d’Ivoire : Hervé Renard ouvert à un éventuel retour à la tête des Eléphants

Côte d’Ivoire : Hervé Renard ouvert à un éventuel retour à la tête des Eléphants

Publié le : / Par

Le sacre de la Côte d’Ivoire lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2015 est indissociable d’Hervé Renard, car le technicien français a été un grand artisan du retour au sommet des Eléphants en Guinée-Equatorial. Cependant, il a trop tôt fait de démissionner mais reste toujours ouvert à un éventuel retour.

Après avoir connu un échec dans sa mission de faire revenir le Maroc sur le toit de l’Afrique, c’est en Arabie Saoudite que Hervé Renard tente un nouveau challenge. Depuis deux ans qu’il a rejoint ce pays du golf, le Français reste toujours au contact du football africain. Même six ans après avoir quitté la Côte d’Ivoire, l’homme à la chemise blanche garde toujours de bonnes relations avec plusieurs acteurs.

« J’ai de nombreux amis en Côte d’Ivoire, des gens que je respecte énormément. Notamment, Francis et Roger Ouégnin. Je voudrais leur adresser mes félicitations pour le nouveau titre de l’Asec Mimosas. Je suis très fier de ce club. », a fait savoir Hervé Renard au média ivoirien Supersport ci. Le double champion d’Afrique (2012 avec la Zambie et 2015 avec la Côte d’Ivoire) reste même ouvert à un retour au pays des Eléphants.

« La Côte d’Ivoire est un pays  gravé dans mon cœur. Si l’on veut de moi un jour, ça sera un honneur de revenir dans ce beau pays. », a révélé l’homme de 52 ans qui a mal vécu son départ de la tête de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire après l’avoir fait monter sur le toit du football africain. « C’est parce que tout ne s’est pas déroulé comme je le souhaitais. Je suis donc parti avec fierté et surtout avec le devoir d’avoir réussi ma mission. J’avoue que quitter ce pays a été une grosse déchirure pour moi. », a-t-il déclaré.

Profitant de l’occasion, Renard a fait une mise au point sur ses récentes déclarations rejetant une offre de la sélection sud-africaine. « Cette annonce n’était pas de circonstance. Je dis et je le répète. J’ai un challenge avec l’équipe nationale d’Arabie Saoudite. Et, rien ne me fera déroger à cela. », a conclu Hervé Renard.