Côte d’Ivoire: Gervinho « J’ai pris mon mal en patience »

Après trois années d’absence, Yao Kouassi Gervais « Gervinho » est de retour en sélection nationale. L’ancien pensionnaire de l’Académie Mimosifcom est revenu sur sa non convocation chez les Éléphants à l’époque. La Côte d’Ivoire joue la Belgique ce soir au stade du Centenaire. Une rencontre à laquelle, Yao Kouassi Gervinho devrait prendre part. L’ailler […]

Avatar de nassim67kouba Par 08/10/2020 - 12:32
Côte d’Ivoire: Gervinho « J’ai pris mon mal en patience »

Après trois années d’absence, Yao Kouassi Gervais « Gervinho » est de retour en sélection nationale. L’ancien pensionnaire de l’Académie Mimosifcom est revenu sur sa non convocation chez les Éléphants à l’époque.

La Côte d’Ivoire joue la Belgique ce soir au stade du Centenaire. Une rencontre à laquelle, Yao Kouassi Gervinho devrait prendre part.

L’ailler ivoirien s’éclate en Italie à Parme, il est également heureux de retrouver la sélection ivoirienne : « Je suis très content de pouvoir revenir et porter les couleurs nationales. Je suis toujours resté supporters numéro 1 de la Côte d’Ivoire ».

Gervinho n’est pas rancunier. Même s’il s’apprête à arborer le maillot national après une éternité, l’enfant d’Abobo Avocatier a difficilement vécu la situation « ça n’a pas été facile pour moi. Quand ton pays te réclame, tu dois répondre présent. Lorsque c’est contre ta volonté de ne pas être là, ça fait mal. J’ai pris mon mal en patience, c’est la vie ».

La page est désormais tournée. A 33 ans, Gervinho tentera de mettre son talent au service du collectif ivoirien avant certainement de dire stop après la CAN 2022 au Cameroun ou 2023 en Côte d’Ivoire.

Son hygiène de vie et ses jambes devraient nous situer.

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Nos recommandations: