Côte d’Ivoire – Élections à la FIF : Jacques Anouma crache ses vérités à Didier Drogba

Jacques Anouma a un avis tranché sur la candidature de Didier Drogba à la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football.

Avatar de Jules S. Tovodounon Par 23/03/2022 - 12:34
Côte d’Ivoire – Élections à la FIF : Jacques Anouma crache ses vérités à Didier Drogba

L’ancien président de la FIF estime que l’ancien capitaine des Eléphants ne saurait s’appuyer uniquement sur son programme pour être élu. Une déclaration qui intervient à deux semaines de l’Assemblée Générale de l’instance.

Depuis son officialisation, la candidature de Didier Drogba ne fait pas l’unanimité au sein des acteurs du football ivoirien. Pour certains, Super DD a l’étoffe pour diriger la Fédération Ivoirienne de Football. Ceci, en sa qualité d’ancien footballeur de renommée, avec un programme jugé convainquant et réaliste. Ce qui n’est pas suffisant, selon Jacques Anouma. 

« J’ai dit à Drogba que le programme seul ne suffisait pas pour être élu président de la Fédération. Moi j’avais été élu par rapport à mon vécu. Les présidents de clubs choisissent celui qu’ils trouvent capable de diriger leur association. », a révélé l’ancien président de la FIF sur la télévision ivoirienne La3, dans la soirée de ce mardi 22 mars 2022.


Des textes taillés sur mesure ?

 

Les difficultés auxquelles fait face le processus électoral seraient la conséquence des textes adoptés en 2011. Des textes qui seraient taillés sur mesure et à caractère exclusif. Ce que réfute Jacques Anouma. « Les membres actifs ont voté à l’unanimité les textes de la Fédération en 2011. Ils ne sont donc pas faits contre quelqu’un et pour quelqu’un », a-t-il clarifié.

 

Désormais 5 parrainages en remplacement des 8 ?

 

Alors que le processus électoral est bloqué à cause du système de 8 parrainages imposé aux candidats, l’Assemblée Générale de la FIF s’apprête, sans doute, à adopter désormais un système de 5 parrainages. Ceci, contrairement aux injonctions de la FIFA qui en voudrait 4 ou d’une suppression pure et simple du système de parrainage.

« J’ai rencontré les clubs, ils ont tous accepté les 5 parrainages. 5 parce qu’à la FIFA, c’est 5 parrainages. L’ AG se tiendra le 5 avril, comme prévu. Ceux qui respecteront les conditions seront candidats », a laissé entendre le conseiller spécial de Patrice Motsepe (président de la CAF) et médiateur désigné dans la crise qui secoue la Fédération Ivoirienne de Football depuis plus de deux ans.

Avatar de Jules S. Tovodounon
Je suis Jules Sessiwèdé Tovodounon, journaliste reporter sportif béninois spécialiste des questions du football à Africa Foot United. Je suis aussi passionné du basketball, du tennis et du handball.
Nos recommandations: