Côte d’Ivoire – Élection FIF: La liste de Didier Drogba avait été rejetée

Côte d’Ivoire – Élection FIF: La liste de Didier Drogba avait été rejetée

Publié le : / Par

C’était prévu. Cette journée du mercredi 12 août serait riche en informations du côté de la Côte d’Ivoire dans le cadre des élections à la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF). Cela n’a pas manqué. Après le communiqué annonçant la suspension du processus électoral en cours par la FIF, c’est au tour du Secrétaire Général de la Commission Électorale Indépendante (CEI), Sam Etiassé de faire d’autres révélations, notamment sur la candidature de Didier Drogba qui n’aurait pas été validée.

La candidature de Didier Drogba n’avait pas été retenue et c’était le sujet qui fâchait au niveau de la CEI à en croire les propos de Sam Etiassé rapportés par le site mondialsport.ci. Pour mieux comprendre la situation, il faut faire revenir à la journée du lundi 10 août passé.

Le lundi dernier, c’était la liesse dans le camp de la liste ‘’Renaissance’’. La CEI dirigée par René Diby aurait validé toutes les candidatures, sauf celle de Koffi Kouadio Paul. Le quartier général de chaque candidat a apprécié la situation à sa manière. Dans la journée d’hier mardi 11 août 2020, les informations ont évolué. Deux sorties médiatiques sont annoncées. Celles de la FIF et de la CEI. Un peu plus tôt dans la journée de ce mercredi 12 août, la FIF sort un communiqué pour suspendre le processus électoral en donnant ses raisons.

Quelques heures après cette suspension, Sam Etiassé, le Secrétaire Général de la CEI est monté au créneau pour éclairer encore la lanterne des uns et des autres. La liste du candidat Didier Drogba n’avait pas reçu l’approbation des membres de la CEI, ce qui a causé la division au sein de la commission.

Qu’est ce qui est reproché au dossier de Didier Drogba ?

Le principal défaut dans le dossier de Didier Drogba est au niveau des parrainages comme on pouvait s’en douter. Selon le rapport fait par le site ivoirien, les parrainages non datés, ceux de présidents sous le coup d’éventuelles sanctions, et celui de l’amical des arbitre (AMAF CI) signé par Danon Roland et remis à Drogba ont tous été invalidés. En revanche, le parrainage de l’AMAFCI remis à Sory Diabaté par Souleymane Coulibaly (le président reconnu par la FIF), a été reconnu. Sur la fiche de Roland Danon, il est mentionné ‘’Président du Comité de pilotage de l’AMAFCI’’ et non ‘’Président de l’AMAFCI’’.

En revanche, les parrainages multiples, ceux non cachetés, celui de l’Africa Sport et les récusations de parrainages ont été en effet validés après vote des membres de la CEI. Sur 7 points possibles qui pouvaient bloqués Didier Drogba, 3 ont été refusés par la CEI, ce qui invalide normalement la candidature de la liste ‘’Renaissance’’ selon Sam Etiassé. Mais les membres de la CEI ne sont pas entendus, d’où les deux décisions.

C’est ainsi que la FIF s’est mêlée de la situation pour siffler ‘’la fin de la recréation’’. Les prochains jours s’annoncent palpitants.