Côte d’Ivoire – Eléction FIF: La FIFA, sauveur de Drogba ou du football ivoirien ?

Le Burkina-Faso avait pourtant montré la voie à suivre aux ivoiriens samedi (22 août) dernier en faisant une élection sans violence verbale et sans ‘’pagaille’’. Sans tambour ni trompette, Lazare Bansé a été élu président de la Fédération Burkinabé de Football (FBF). Cet exemple semble ne pas plaire aux dirigeants du football ivoirien. En une […]

Avatar de nassim67kouba Par 30/08/2020 - 11:31
Côte d’Ivoire – Eléction FIF: La FIFA, sauveur de Drogba ou du football ivoirien ?

Le Burkina-Faso avait pourtant montré la voie à suivre aux ivoiriens samedi (22 août) dernier en faisant une élection sans violence verbale et sans ‘’pagaille’’. Sans tambour ni trompette, Lazare Bansé a été élu président de la Fédération Burkinabé de Football (FBF). Cet exemple semble ne pas plaire aux dirigeants du football ivoirien. En une semaine, la FIFA a dû intervenir à deux reprises pour dire niette à cette situation qui ne fait que trop perdurer.

Le processus électoral qui doit conduire à l’élection du prochain président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) est digne d’un scénario de série avec plusieurs nœuds dramatiques et plusieurs rebondissements. Depuis le début de la précampagne, plusieurs évènements qui entachent la notoriété de ce pays de football sont observés. Des coups bas, des propos injurieux, une guerre de mots interminable, mésententes, sont entre autres batailles instaurées depuis quelques semaines.

Drogba, la candidature qui gène ou l’homme qui dérange ?

L’une des sources au cœur de la polémique, est la candidature de Didier Drogba. Il est devenu comme l’homme à abattre. Du début du processus, jusqu’à sa fin partielle, sa candidature a toujours posé problème. Dans un premier temps, il a eu du mal à réunir les parrainages qu’il faut, 8 au total (3 des clubs de ligue 1, 2 de ligue 2, 2 de la D3 et 1 groupement d’intérêt). Si on peut comprendre cette difficulté, car rien n’est facile, on se pose toujours des questions sur les bâtons mis dans ses roues. Comme si cela ne suffisait pas, son dossier a été accepté par la commission dirigée anciennement par René Diby, puis rejeté par la commission, mais dont l’ancien président (René Diby) à démissionné 24 heures plutôt. Les raisons évoquées pour recaler Didier Drogba et sa liste sont liées aux histoires des fameux parrainages. Il vaut mieux ne pas rentrer dans les détails pour éviter de se mettre dans des explications dignent du labyrinthe construit par Dédale dans la mythologie grecque. Qu’est ce qui gène si tant ? Drogba ou sa candidature ? On demande toujours sur quels critères une même commission peut valider et invalider une même candidature en espace de quelques jours. Si les hommes avaient changé, on pouvait comprendre. Mais seul le président Diby n’est plus là. Diby était si tant influent au point de s’imposer aux autres membres?

Drogba n’a-t-il pas confiance en la commission de recours ?

Après le rejet de la candidature de la Team DD, Eugène Diomandé, le coordonnateur de sa liste s’est exprimé. Il est formel. La liste ‘’Renaissance’’ fera appel à la FIFA. Pourquoi la FIFA sommes nous tentés de demander aussi. Il existe une commission de recours, car à en croire les propos de René Diby, l’ancien président de la commission électorale, les candidats peuvent faire recours auprès de la commission habilité à connaître de ces genres de dossier après le verdict de la CEI. Pourquoi ne pas utiliser cette voie de ce fait ? Il y a une crise de confiance qui est née clairement.

Le coup de sifflet de la FIFA

Dans cette ambiance délétère, la FIFA ne pouvait rester insensible. En sauveur elle vient mettre de l’ordre dans le désordre. Mais en sauveur de qui ? De Didier Drogba ou du football ivoirien ? Ce jeudi 27 août, l’instance dirigée par Gianni Infantino est intervenue pour la deuxième fois en une semaine. Elle a sifflé la fin de la recréation en mettant fin à un processus électoral qu’elle a elle-même ordonné de reprendre la semaine dernière. Pour voir plus clair dans ce qui se passe, le patron du football mondial a exigé certains documents relatifs au processus électoral dont des procès verbaux.

Processus électoral arrêter, la FIFA reprend le dossier en mains. Le camp Didier Drogba a peut-être trouvé son plus grand soutien et sauveur. Prévue pour se tenir le 5 septembre prochain, cette élection est loin d’être effective.

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Nos recommandations: