Côte d’Ivoire – Election FIF: Didier Drogba a deux raisons de croire encore

Côte d’Ivoire – Election FIF: Didier Drogba a deux raisons de croire encore

Publié le : / Par

Non, le match n’est pas encore terminé pour Didier Drogba et sa liste Renaissance. Malgré les rumeurs sur le soutien de la commission des médecins au candidat de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) Sory Diabaté, le clan Drogba ne s’avoue pas vaincu. Il réserve même une petite surprise au public sportif.

Le clan Didier Drogba est optimiste malgré le vent et la tempête qui soufflent par-dessus leur tête. Les raisons de cet optimisme sont simples. Dans un premier temps, la décision de la commission des médecins n’est pas encore confirmée par l’instance elle-même. Aucun communiqué venant de la commission n’a rendu public le verdict comme ce fut le cas pour les autres groupements. Qu’il nous souvienne qu’en fin de semaine dernière après une réunion avec quelques membres de l’AFI, les mêmes rumeurs ont circulé en faveur de l’ancien capitaine des Eléphants. Mais finalement l’AFI a opté pour Idriss Diallo. Jusqu’à preuve du contraire, Didier Drogba peut dont encore espérer du côté de la commission des médecins, en dépit de tout ce qui se dit.

La seconde raison de cet optimisme est une plainte déposée par les défenseurs de la liste Renaissance à en croire les propos de Adamah Khalil relayés par mondialsport.ci. En effet, Didier Drogba et son clan accusent l’AFI d’avoir usurpé les signatures de Didier Drogba et de Dimy Stéphane sous l’un des textes de l’AFI, modifié à leur insu. « Lequel texte permet désormais à l’AFI de ne pas se ranger obligatoirement du côté d’un des leurs (en occurrence avec Drogba) en cas d’élection », a expliqué le site d’informations sportives Mondial Sport.

Ce sont là deux bonnes raisons de croire encore. Le directeur de campagne de Didier Drogba, Dosso Sinani a d’ailleurs écrit sur sa page Facebook ‘’L’aigle ne rentrera pas bredouille’’.