CÔTE D’IVOIRE / CAN 2021 : DÉMARRAGE DE LA QUASI-TOTALITÉ DES TRAVAUX

Publié le : / Par

Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly a lancé le 19 octobre dernier les premiers coups de pelles des travaux de construction des infrastructures sportives et d’hébergement. Une manière pour l’État de Côte d’Ivoire et le COCAN d’être en phase avec les exigences de la CAF et d’une grande organisation.

Pour cette CAN passée de 16 à 24 nations, cinq villes ivoiriennes sont en chantier. À savoir celle d’Abidjan (2 poules), de Bouaké (1 poule), de Korogho (1 poule), de San Pedro (1 poule) et de Yamoussoukro (1 poule). Après un appel d’offre, quatre entreprises auront la charge de la réalisation des différents projets de construction. Il s’agit de Mota Engil (Portugal) logé à Bouaké et la réhabilitation du stade Félix HB d’Abidjan, de CNBM (Chine) dont a confié les infrastructures de Korhogo, de Chine Civil et Omni Travaux pour le site de San Pedro et de Sogea-Satom (France) destiné à Yamoussoukro.  

En plus de ses sites sportifs, un programme de construction de bâtiments non-sportives s’agissant des routes et réceptifs hôteliers sont en cours. Pour l’achèvement de ses différents travaux, l’État de Côte d’Ivoire et ses partenaires ont prévu une enveloppe de 200 milliards de Francs CFA.

Sachant que le stade Olympique d’Ebimpé est en phase de conclusion de 65%, le démarrage des travaux de réhabilitation du stade Félix HB le 1er décembre prochain, devrait voir tous les sites devant accueillir les différentes poules de la CAN 2021 en chantier. À travers ses différentes démarches, l’État de Côte d4ivoire veut ainsi être en avance sur le calendrier établi par l’instance dirigée par Ahmad Ahmad et éviter les surprises de dernières minutes