Corruption: Kwesi Nyantakyi pourrait-il revenir au-devant du football Ghanéen ?

Corruption: Kwesi Nyantakyi pourrait-il revenir au-devant du football Ghanéen ?

Publié le : / Par

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a donné un coup de pouce à l’ancien président de la Fédération ghanéenne de football (GFA), Kwesi Nyantakyi, en annulant son interdiction à vie et en la réduisant à 12 ans. L’organisation basée en Suisse aurait communiqué la nouvelle à l’ancien membre du Conseil de la FIFA et premier vice-président de la CAF mardi après avoir fait appel de la décision de la FIFA. Selon un reportage sur une station de radion locale Nhyira FM au Ghana, la FIFA a également été informée de la décision, mais cela n’a pas été confirmé de manière indépendante par les trois parties. Pour l’heure, personne ne sait si les autres sanctions contre Nyantakyi ont été abandonnées à la suite de l’appel devant le plus haut tribunal du sport.

Si cela est vrai, cela signifie que Nyantakyi peut revenir à l’administration du jeu en 2029 mais peut assister à des matchs de football même s’il ne peut pas jouer un rôle dans l’administration du jeu pour le moment. Rappelons que Kwesi Nyantakyi, ancien membre du Conseil général de la FIFA, a été reconnu coupable après avoir été filmé par un journaliste d’enquête dans une chambre d’hôtel en train de prendre un pot-de-vin de 65 000 dollars à un prétendu homme d’affaires cherchant à parrainer la ligue de football ghanéenne.

Il a également été condamné à une amende de 500 000 francs suisses (498 000 dollars) pour avoir violé l’art. 19 (Conflits d’intérêts), art. 21 (Pot-de-vin et corruption) et art. 22 (Commission) du Code d’éthique de la FIFA », a déclaré la FIFA dans un communiqué. Celui qui avait reçu l’interdiction à vie de toutes les activités liées au football (administratives, sportives ou autres) au niveau national et international.