Corruption dans le football algérien : Invérifiables assertions !

Publié le : / Par

L’hebdomadaire français spécialisé « France-Football » emboîte le pas à la BBC en évoquant la corruption dans le football algérien. Hormis, les montants invérifiables, avancés, l’auteur de l’article ou de l’enquête, si on peut l’appeler ainsi, n’apporte aucune preuve concrète. Il ne cite, non plus, aucune affaire réelle en citant les parties concernées. Ce ne sont que des assertions impossibles à vérifier. Les cas rapportées auparavant par la presse algérienne contenaient beaucoup plus d’éléments concrets, qu’une commission d’enquête pouvait prendre en considération.

Pour en revenir aux sommes que verseraient les dirigeants de clubs pour « acheter » un match ou obtenir un match nul à l’extérieur en ligue 1 Mobilis, (58 000 et plus de 14 000 euros)elles sont approximatives, et restent de simples suppositions, tant que des sources crédibles ne sont pas citées. Il y a certainement  eu des cas de corruption, à travers des combines entre clubs avec ou sans l’implication des arbitres, mais jamais les enquêtes n’ont atteint un stade avancé pour démasquer les personnes impliquées. Jusqu’à preuve du contraire, toutes les assertions restent de la « parlotte » sans lendemain. Tant que les instances du football algérien et que la justice algérienne n’iront pas au fond des choses, la corruption dans le football algérien aura de beaux jours devant elle, car elle existe, mais elle reste difficile à prouver.