Copa America : L’arbitrage à la base de la défaite de l’Argentine, selon Messi.

Copa America : L’arbitrage à la base de la défaite de l’Argentine, selon Messi.

Publié le : / Par

Le Capitaine de l’Albiceleste s’en est pris à l’arbitrage après la demi-finale de la Copa América qui a opposé son pays au Brésil. Les compétitions internationales se suivent et se ressemblent pour Lionel Andrés Messi qui a déjà perdu trois finales notamment deux de la Copa face au double tenant du titre la Roja chilienne et une coupe du monde contre l’Allemagne, en 2014. Un nouveau revers de Leo Messi 2-0 malgré la production de jeu faite par l’Argentine qui aurait même pu bénéficier de deux penaltys mais l’arbitrage en a décidé autrement. Des décisions qui ne sont pas du goût de la Pulga qui n’a pas caché son état d’âme, après le match. « Au moindre contact il y avait faute pour eux. Je crois que nous avons fait un grand match, de gros efforts. On ne méritait pas ce résultat là, ils n’ont jamais été supérieurs à nous. Ils ont de la réussite sur le premier but. Ils inscrivent le deuxième sur un contre. Ce but intervient alors qu’on nous a oublié un pénalty au début de l’action. Il y a aussi le pénalty sur Nicolas Otamendi », a rappelé l’Argentin qui remet sur le tapis les prises de décisios arbitrales. « Ils se sont fatigués pour siffler des penaltys discutables. Et aujourd’hui, ils n’ont même pas été voir la VAR. C’est incroyable. Ça a été comme ça pendant tout le match. Au moindre contact, il y avait faute pour eux. On a pris des cartons, eux non. Ça te sort un peu du match. Tu te dis que l’arbitre n’est pas juste, tu sors du match. Ce n’est pas une excuse. J’espère que la CONMEBOL fera quelque chose pour ce genre d’arbitrage parce qu’on a tout donné pour gagner. Mais je pense que c’est compliqué parce que le Brésil contrôle tout. On n’a rien à se reprocher, » a déclaré Messi. 

L’Argentine va devoir disputer la troisième place avec le perdant de l’autre demi-finale qui se joue dans la nuit de ce mercredi à jeudi entre le Chili et le Perou.