o1r0ymkdSy409Egu2TNu Copa America - Demi-finale Brésil -Argentine : L’Amérique du Sud retient son souffle

Copa America – Demi-finale Brésil -Argentine : L’Amérique du Sud retient son souffle

Publié le : / Par

 

Avec des buts de Lautaro Martinez et Giavani Lo Celso au Marcana,  l’Argentine a maîtrisé le Venezuela en quart de final. Une victoire qui, au-delà de la qualification en demi-finale, va faire beaucoup de bien à la bande à Lionel Messi, qui retrouve le Brésil pays hôte. L’affiche fait saliver les férus du football mais rend toutefois nerveux les deux adversaires. D’abord pour le Brésil. La seleçao qui s’est difficilement débarrassée du Paraguay  hier à la séance des tirs aux buts doit écarter une Argentine qui semble retrouver des couleurs après un début de compétition difficile. Pays hôte du tournoi, le Brésil ne vise que le titre pour atténuer une période assez terne de son football. Le fameux 7-1 contre l’Allemagne en demi-finale en coupe du monde à domicile en 2014 plane toujours dans les têtes de leurs si exigeants supporters. La joie d’une médaille d’Or aux JO deux plus tard chez eux n’aura été qu’une petite consolation vite stoppée par une élimination en Russie au stade des quarts de final par la Belgique. Un résultat insuffisant si on s’appelle le Brésil, quintuple champion du monde et dont le grand titre remonte de 17 ans (Coupe du monde 2002). Même si entre temps, on a glané deux coupes des confédérations (2009 et 2013). Les brésiliens ont donc soif de titre. Et quoi de plus beau qu’une Copa América dont la dernière gagnée date aussi de plus de dix ans (2007). Et elle aura plus de saveur si on écarte de son chemin le principal rival : l’Argentine. 

26 ans de disette pour l’Argentine 

L’Albiceleste jouera elle également cette demi-finale avec en tête plusieurs enjeux à relever. Il s’agira pour les hommes de Lionel Scaloni de vaincre le signe indien qui semble leur poursuivre dans cette compétition. En effet, il faut fouiller assez loin dans les archives pour voir l’année du dernier sacre de l’Argentine dans le palmarès de la Copa América. 1993 ! 26 ans donc que les héritiers de Diego Maradona n’ont pas soulevé ce trophée. Encore plus loin pour une coupe du monde (1986). Une disette à stopper le plus rapidement possible. Le faire au Brésil serait plus que merveilleux. Gagner chez le rival historique. On imagine les chants des supporters argentins dans les gradins. En outre, en foulant le sol de Marcana, Messi et sa bande revivront les souvenirs de la finale de coupe du monde perdue cinq plus tôt contre l’Allemagne (1-0 après p). Une revanche à prendre. Deux même si l’on sait que cette affiche est un remake de la finale de la Copa de 2007 jouée au Venezuela. Le Brésil s’était largement imposé sur le score de 3-0. L’autre défi pour l’Albiceleste concerne son capitaine Lionel Messi. Cité comme le meilleur joueur de la planète, l’Argentin traîne ce point noir dans sa carrière : il n’a encore rien gagné avec son pays à part un titre olympique. A 32 ans, le catalan joue certainement l’une de ses dernières chances de triompher sous la tunique nationale. Sa réaction après la qualification aux quarts en dit long. «Une autre Copa commence, maintenant c’est tout ou rien», avait-il laissé entendre. 

Le décor est donc planté et l’Amérique du Sud retient son souffle.