Copa America

Copa America (Covid-19): Tite refuse d’en parler

Publié le : / Par

L’actualité brûlante du football en Amérique du Sud et en particulier au Brésil est l’organisation de la Copa America. Une compétition longtemps reportée, mais qui sera finalement organisée par le Brésil, une organisation qui fait couler beaucoup d’encre et de salive. Interrogé sur le sujet en marge de la rencontre des éliminatoires du mondial 2022 contre le Venezuela, Tite a préféré refuser d’en parler pour le moment.

Contre l’avis de la population qui surnomme déjà la compétition de « Championnat de la mort », le Brésil a accepté à la dernière minute d’organiser la Copa America, dans un pays où sévit très sévèrement le coronavirus. Malgré cette acceptation, le doute plane toujours sur l’effectivité du tournoi. La presse brésilienne évoque surtout un boycott de la sélection brésilienne. Sauf que cette éventualité, Tite ne veut pas la commenter pour le moment. Appelé à répondre en conférence de presse d’avant match, le sélectionneur de la Seleçao déclare : « Nous avons une opinion très claire […] et nous la donnerons seulement après les deux matches ».

C’est ce qui explique aussi l’absence du capitaine Casemiro à la conférence qui a pris du retard pour débuter.  « Les joueurs ont une opinion et ils l’exprimeront en temps voulu. C’est d’ailleurs la raison de l’absence de notre capitaine », a-t-il ajouté.