Copa America (Covid-19) : L’hécatombe se poursuit au Brésil

Copa America (Covid-19) : L’hécatombe se poursuit au Brésil

Publié le : / Par

A la suite du Venezuela qui a annoncé plusieurs cas de coronavirus dans son effectif dont huit joueurs et des membres du staff technique à la veille du début de la Copa America, c’est au tour de la Bolivie de faire face à la pandémie dans ses rangs.

Du côté du Brésil, à quelques heures du début de la Copa America, la 47è, les nouvelles ne sont pas très bonnes sur le plan sanitaire. Ce qui devrait être une messe de football tourne lentement à une crise sanitaire. Plusieurs cas de Covid-19 sont annoncés dans le rang des compétiteurs et de leur délégation.

La Bolivie aussi est atteinte. La Covid-19 a gagné ses rangs a fait savoir la Fédération Bolivienne de Football.  « Après avoir fait les tests PCR sur la délégation bolivienne qui se trouve au Brésil […] trois cas positifs parmi les joueurs et un dans l’encadrement technique ont été détectés », peut-on lire dans le communiqué rendu public par la faîtière du football bolivien.

Déjà qualifiée par les brésiliens de « championnat de la mort », cette Copa America est loin de nous livrer ses secrets. Il est à noter tout de même que la CONMEBOL a trouvé une solution pour pallier cet « gros os » dans sa gorge et qui risque de l’étouffer. Elle a en effet ajusté le règlement lié à la Covid-19. Tous les joueurs atteints avant et pendant le tournoi peuvent être changés et de manière illimitée, a-t-elle déclaré. Mais est-ce suffisant ?