Jair Bolsonaro

Copa America (Covid-19) : Bolsonaro dit oui malgré la tempête « coronavirus »

Publié le : / Par

Malgré les contestations à l’interne, le Brésil a confirmé l’organisation de la prochaine Copa America sur ses terres. La réponse aux nombreuses interrogations concernant les oui ou le non du Brésil pour accueillir l’évènement est venue du président Jair Bolsonaro.

Repoussé de l’an dernier en raison de la propagation du coronavirus, et retiré à la Colombie et à l’Argentine, ce que les brésiliens appellent désormais « le championnat de la mort » aura bel et bien lieu au pays de Neymar Jr. Désigné par la CONMEBOL en remplacement aux deux co-organisateurs cités ci-dessus, le Brésil à travers son président Jair Bolsonaro a confirmé la tenue de la compétition au grand désarroi de la population qui pense que le moment n’était pas propice pour prendre une telle responsabilité.

En dépit des voies qui s’élèvent depuis 48 heures à l’annonce de la nouvelle, le Brésil fonce tête baissée dans l’organisation. Il faut rappeler que le retrait de l’organisation à la Colombie et à l’Argentine est lié à la propagation de la Covid-19. Or il s’avère que le Brésil fait partie des pays les plus atteints et a un fort taux de décès. Des chiffres évoquent plus 465 000 personnes qui ont succombé au coronavirus au Brésil. Avec cette organisation, cela fera la deuxième fois consécutive que les brésiliens accueillent la compétition.

Pour rappel, le tournoi démarre  le 13 juin prochain.