Copa América / Brésil: Des envies de boycott chez les joueurs de la Seleçao

Copa América / Brésil: Des envies de boycott chez les joueurs de la Seleçao

Publié le : / Par

La Copa América après avoir été désavouée par la Colombie puis l’Argentine qui étaient censées accueillir la compétition, sera désormais disputée au Brésil entre le 13 juin et le 10 juillet.

L’annonce faite le 31 mai dernier ne contente pas du tout les joueurs de la Seleçao, qui menacent de ne pas participer à la compétition.

C’est la CONMEBOL qui a annoncé que la Copa América se tiendrait désormais au Brésil. Seulement voilà, la précipitation avec laquelle les choses se sont faites n’a pas vraiment intéressé les joueurs de la Seleção, ce qui fait monter la tension d’un cran, en Amérique du Sud.

C’est en fait que l’Argentine connaît de significatives difficultés face à l’épidémie de coronavirus. Mais le cas du Brésil n’est pas non plus très enviable. Le pays auriverde est en effet le deuxième pays du monde le plus endeuillé avec environ environ 466 000 morts au moins.

Pour ne rien arranger, le président de la République Jair Bolsonaro minimisant la pandémie qu’il considère d’ailleurs comme une « grippette », n’a pas pris de mesures adéquates. C’est exactement ce manque de tact dans la gestion de la pandémie qui vaut au Brésil ce rang de deuxième pays le plus touché. Mais qu’à cela ne tienne, Jair Bolsonaro fait volte-face et annonce que « le Brésil accueillera la Copa América ». Cela fait le plaisir du président de la CONMEBOL Alejandro Dominguez : « Au nom du football sud-américain, je tiens à remercier le président Jair Bolsonaro pour sa prise de décision efficace. »

Les principaux acteurs, les joueurs notamment, réunis en sélection pour disputer la suite des éliminatoires du Mondial 2022, ont tenu une réunion avec leur sélectionneur, Tite, et le président de la fédération brésilienne (CBF) pour signifier leur désaccord.

Les cadres de la sélection estiment tout d’abord qu’ils n’ont pas apprécié d’apprendre l’annonce de la CONMEBOL via les réseaux sociaux et la presse. Ensuite, ils ont évoqué la possibilité que ce tournoi ne puisse pas se disputer. Ils évoquent le manque de dialogue avec la CBF du temps où il s’est agit de transférer la Copa América, au Brésil. Cette annonce accroît la pression exercée sur la Seleçao, en termes de résultats. Les joueurs évoquent enfin, le contexte sanitaire.

Le sélectionneur national Tite estime primordial de s’intéresser plutôt aux éliminatoires de la Coupe du Monde:

« Nous avons un avis très clair et nous avons exprimé notre avis au président (de la CBF). Ensuite, nous avons demandé aux joueurs de se concentrer uniquement sur le match contre l’Équateur. Ensuite, ils ont demandé une conversation directe avec le président. C’était une conversation très claire et directe. Dès lors, la position des joueurs était également claire. Nous avons une position, mais nous n’allons pas la faire connaître maintenant. Notre priorité est de bien jouer et de gagner le match contre l’Équateur. Après cette date FIFA, la situation sera plus claire ».

À l’heure où nous en sommes, on n’en sait pas davantage, sur la situation qui prévaut.