L'incontournable du football africain
L'incontournable du football africain

Copa America 2024 – Groupe C : Vina, Murillo…, les tops et flops du match Uruguay – Panama 

[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]
[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]
Copa America 2024

Copa America : L’Uruguay a réussi son entrée en lice dans la compétition. La Celeste s’est imposée 3-1 pour sa première rencontre. Certains joueurs très attendus ont répondu présent avec une belle performance. Mais d’autres ont livré un match avec un contenu moyen. 

Les tops 

Matias Vina (Uruguay)

Aligné sur le côté droit de l’Uruguay, Matias Vina a livré une prestation majuscule. Passeur sur le premier but, il a marqué le dernier des siens également. Présent pour les tâches offensives, il a aussi fait peser son poids dans l’animation offensive. Il s’est activement impliqué pour la victoire des siens. 

Maximiliano Araujo (Uruguay)

C’est lui qui a montré le chemin aux siens. Il a marqué le premier but d’une frappe enroulée exceptionnelle. Il a réussi trois tirs dont deux cadrés dans la partie. Sur le but de Darwin Nunez, il était également au début de l’action. Il a remporté tous ces duels aériens dans la partie. 

Michael Murillo (Panama) 

Michael Murillo a marqué le but de l’honneur pour le Panama. L’arrière droit panaméen était présent défensivement. Il a bloqué un tir, réussi une interception et a dégagé son camp à quatre reprise. Porté vers l’avant, c’est lui qui a marqué l’unique but des siens, sur une frappe enroulée digne d’un attaquant. 

Les flops 

José Cordoba (Panama) 

Défenseur axial de Los Canaleros, il a été en dessous de la moyenne face aux attaquants uruguayens. Il n’a remporté aucun duel ni au sol ni dans les airs. Il a touché très peu de ballons et se faisait souvent prendre de vitesse sur les offensives. Son apport a été minime sur le match. 

Eric Davis (Panama) 

Capitaine du Panama, Eric Davis n’a pas été héroique, aussi bien sur son côté gauche que sur le terrain. Il n’a pas réussi à intercepter les offensives du Paraguay. Son apport offensif n’est pas aussi reluisant. Il a tenté cinq centres mais n’a jamais trouvé un coéquipier dans la surface adverse. 

Mathias Olivera (Uruguay) 

C’est un tout petit peu la fausse note du côté de l’Uruguay. Titulaire dans l’axe de la défense, il a joué la une heure de jeu. Il a certes été présent sur les duels, mais assez discret sur les phases offensives de l’équipe du Panama. 

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

         

Accueil

         

Chrono

           

Score

            

TV