L'incontournable du football africain
L'incontournable du football africain

Copa America 2024 – Groupe B : Romo, Vasquez…, les tops et flops de Venezuela – Mexique 

[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]
[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]
Copa America 2024

Copa America 2024 : Le Venezuela a créé la surprise ce jeudi en s’imposant 1-0 face au Mexique. Un succès rendu possible grâce à la détermination de certains joueurs qui se sont particulièrement illustré. D’autres joueurs quant à eux, ont moins brillé dans la partie. Voici les tops et les flops de la rencontre.

Les tops 

Rafael Romo (Venezuela)

Comme face à l’Equateur au premier match, Daniel Romo a été très présent dans ses cages. Il a empêché toute situation de but au Mexique. Il a sauvé le Venezuela en faisant cinq arrêts digne du nom.

Salomon Rondon (Venezuela)

Son tout petit but a donné le succès au Venezuela. Même s’il n’a pas été très brillant dans la partie, il a su rester dans les bons coups tout le match. Sa lucidité contre le portier adverse lors du penalty est à saluer.. Son but a été déterminant dans ce match.

Johan Vasquez (Mexique)

C’est la note positive du côté du Mexique. Le défenseur central Johan Vasquez a été très bon dans le jeu. Défensivement, il s’est toujours imposé lorsque le Mexique se retrouvait en danger dans le match. Il a été le plus impliqué dans les duels et les a en partie gagnés. 

Les flops 

Santiago Giménez (Mexique)

Attaquant de pointe de la formation mexicaine, il ne s’est pas procuré les bonnes situations de but. En une heure de jeu, il n’a réussi qu’un seul tir cadré. Il était très peu bagarreur sur les duels au sol qu’il perdait pratiquement. Une performance à vite oublier 

Jorge Sanchez (Mexique)

Aligné sur le côté droit de la défense mexicaine, Jorge Sanchez a été très moyen dans sa prestation. Même s’il a touché 69 ballons, il était absent lors des interceptions. Il n’a remporté que 2 des 9 duels engagés. Avec 18 pertes de balle, il était bouffé sur son côté. 

Yangel Herrera (Venezuela) 

Les matchs se suivent et se ressemblent pour Yangel Herrera. Il ne livre pas des prestations comme celles auxquelles il nous a habitué à Girone. Une fois de plus, il n’a pas été énorme dans l’entrejeu, malgré la victoire de son équipe. 

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

         

Accueil

         

Chrono

           

Score

            

TV