Convocation des joueurs africains pour la CAN : Naples menace d’ester le Cameroun, l’Algérie, le Sénégal et le Nigeria en justice.

Les pressions de report de la CAN n’ayant pas fait fléchir la CAN, les clubs européens passent à un autre stade de menaces contre les fédérations africaines. Les fédérations de football de l’Algérie, du Cameroun, du Sénégal et du Nigeria sont menacés d’une plainte en justice par l’avocat du SSC Napoli, si elles convoquent leurs […]

Avatar de Merzak Tigrine Par 25/12/2021 - 23:35
Convocation des joueurs africains pour la CAN : Naples menace d’ester le Cameroun, l’Algérie, le Sénégal et le Nigeria en justice. Foto IPP/Felice De Martino Castel di Sangro 10/08/2021 Calcio ritiro Napoli 2021/2022 allenamento allenamenti nella foto Victor Osimhen con le scarpe - scarpini - in mano vicino a lui Adam Ounas Italy Photo Press World Copyright Photo by Icon Sport - Victor OSIMHEN - Naples (Italie)
Les pressions de report de la CAN n’ayant pas fait fléchir la CAN, les clubs européens passent à un autre stade de menaces contre les fédérations africaines.
Les fédérations de football de l’Algérie, du Cameroun, du Sénégal et du Nigeria sont menacés d’une plainte en justice par l’avocat du SSC Napoli, si elles convoquent leurs joueurs évoluant dans ce club pour la CAN. C’est ce qu’à déclaré Mattia Grassani, l’avocat du Napoli au média italien « Calcio Napoli 24 ». Ainsi si Victor Osimhen (Nigeria), Kalidou Koulibaly (Sénégal), André-Frank Zambo Anguissa (Cameroun) et Adam Ounas (Algérie) sont convoqués par leurs fédérations pour disputer la coupe d’Afrique des Nations, Naples déposera plainte en justice. « Compte tenu de la situation épidémiologique (à cause du variant Omicron), il pourrait y avoir une action en justice, car ce tournoi enlève des ressources précieuses aux clubs » a déclaré Mattia Grassani, avant d’ajouter : « les clubs ont investi beaucoup d’argent pour recruter des joueurs. Donc, s’ils devaient être infectés, ce serait difficile à gérer ». Partant de ce raisonnement, l’avocat de Naples a affirmé : « la première étape serait une action en justice pour empêcher les convocations, car les normes sanitaires ne sont pas les mêmes que dans les compétitions européennes. Alors il pourrait y avoir un recours pour obtenir une exemption des joueurs basés en Europe ». Il s’agit là d’un manque de respect total envers les Africains, que cet avocat considèrent comme incapables d’appliquer un protocole sanitaire. Le confédération africaine de football devrait se saisir de ce dossier et porter plainte pour diffamation contre cet avocat et toutes autres personnalités européennes exprimant des déclarations similaires.
LIRE AUSSI:   Eliminatoires CAN 2023: Une menace plane sur le match Cameroun - Kenya 
Avatar de Merzak Tigrine
Juriste de formation (licence en droit) et études en interprétariat (français-allemand-arabe). Journaliste (27 ans) au quotidien algérien Liberté. Couverture de trois jeux olympiques (Atlanta 1996, Athènes 2004 et Pékin 2008), et championnat du monde d'athlétisme (Edmonton 2001), jeux africains Harare 1995.
Nos recommandations: