Compétitions africaines : Le délai d’inscription prorogé pour les clubs camerounais

Compétitions africaines : Le délai d’inscription prorogé pour les clubs camerounais

Publié le : / Par

A la suite d’une requête introduite par le président de la Fédération camerounaise de football, la CAF a accepté d’accorder une dérogation spéciale au pays des Lions indomptables. Le Cameroun a désormais jusqu’au 8 août 2021 pour soumettre les noms de ses représentants.

La date butoir pour recevoir les noms des représentants des fédérations aux compétitions africaines inter-clubs a été fixée au 30 juin 2021. Un délai impossible à respecter pour la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) dont les championnats professionnels sont à l’arrêt depuis la fin de la phase aller, il y a bientôt deux mois.  Dos au mur, Seidou Mbombo Njoya, le patron de l’instance faitière du football camerounais et par ailleurs quatrième Vice-président de la CAF n’a pas hésité  solliciter la clémence  de l’instance continentale. Une requête récemment introduite à la CAF lui a permis d’obtenir une dérogation pour son pays.

« Le président de la FECAFOOT a introduit une requête à la CAF pour la prorogation des délais pour soumission des noms des représentants du Cameroun en compétition africaine. Cette requête a été acceptée et prolongée jusqu’au 8 août. » a révélé Parfait Siki, le directeur de la Communication de la Fédération camerounaise de football dans une interview accordée à Radio Sport Info (RSI) ce mardi 29 juin 2021. C’est une nouvelle chance qui est ainsi donnée au pays des Lions indomptables de ne pas dilapider les deux places à lui réservées dans les compétitions interclubs de la CAF (une en Coupe de la CAF et une en Ligue des Champions).

La décision de la CAF intervient au lendemain d’une réunion tenue par les présidents des clubs professionnels pour exiger des préalables à la reprise des compétitions. Les patrons des équipes professionnelles réclament le paiement des subventions étatiques avant de laisser leurs équipes redescendre sur les terrains. L’avance de 200 millions de Francs CFA proposée par le Ministère des sports et de l’Education physique a été rejetée alors qu’une correspondance du Secrétaire général de la Présidence de la République signée le 8 juin 2021 invitait ce dernier à régler la totalité de ces subventions évaluées à 560 millions de Francs CFA. Aux dernières nouvelles, Narcisse Mouelle Kombi aurait promis de désintéresser les clubs la semaine prochaine.