Comité de Normalisation-FIF: Yéo Martial plaide pour la négociation

Publié le : / Par
Les réactions se succèdent depuis la décision de la FIFA de nommer un Comité de Normalisation à la Fédération Ivoirienne de Football. La FIF entend saisir le Tribunal Arbitral du Sport par toutes les voies possibles. Mais l’ancien entraîneur des Éléphants, Yéo Martial, plaide plutôt pour la négociation.
Il restera pendant longtemps une icône du football ivoirien. Yéo Martial est le premier entraîneur à avoir gagné une Coupe d’Afrique des Nations avec la Côte d’Ivoire. C’était en 1992. Face à la crise actuelle que traverse la Fédération Ivoirienne de Football, il ne saurait garder le silence. Yéo Martial déplore une situation qui bloque les acteurs du football ivoirien. <<Ce que je peux dire, c’est de déplorer la situation actuelle et vraiment les mots me manquent pratiquement de pouvoir dire exactement pourquoi nous en sommes arrivés là. » a t-il déclaré tout déçu.
Pour le champion d’Afrique 1992, la négociation est la seule voie possible d’éviter des conséquences fâcheuses pour la Côte d’Ivoire. <<Il vaudrait mieux qu’on négocie avec la FIFA et qu’on fasse ce qu’elle demande. Demander à tout un chacun de mettre tout le monde d’accord en faisant ces élections là.>> a t-il fait savoir. Le football ivoirien n’a pas besoin de crises qui paralysent la carrière des joueurs estime Yéo Martial. <<Nos acteurs n’ont pas besoin de ça. Ils n’ont pas besoin de conflits qui nous empêchent de faire notre métier. Je veux parler et des joueurs et des entraîneurs. Ils sont là, ils attendent qu’on puisse les libérer et leur permettre de rentrer dans leur compétition et aux footballeurs de vivre ce qui leur permet d’aller de l’avant.>> a affirmé Yéo Martial.