Clarence Seedorf

Clarence Seedorf crie au racisme aux postes d’entraîneur de football

Publié le : / Par

Même si le racisme est beaucoup moins constaté de nos jours, il continue toujours d’exister selon Clarence Seedorf. Aux microphones du quotidien italien, La Gazzetta dello Sport, ce lundi, l’ancien international néerlandais a laissé entendre qu’il n’avait reçu aucune offre pour un poste d’entraîneur à cause de sa couleur de peau.

« Il n’y a pas d’égalité des chances pour les entraîneurs. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Il n’y aucune personne de couleur noire aux postes les plus importants du football », a déclaré l’ancien international néerlandais.

Seedorf ira un peu plus loin en ajoutant qu’il a attendu en vain des offres en Italie, où il a connu de grand succès en tant que joueur à l’AC Milan, club qu’il a entraîné durant cinq mois en 2014, mais aussi aux Pays-Bas. « Tout le monde, surtout ceux qui peuvent changer les choses, doit prendre la responsabilité de garder toutes les options ouvertes lorsque l’on recherche à obtenir des prestations de haut niveau. Les meilleurs résultats proviennent de la diversité », a-t-il expliqué.

Il faut rappeler qu’après son passage à l’AC Milan, Seedorf a également entraîné Shenzhen Xiangxue en Chine et le Deportivo La Corogne en Espagne. Il a également été sélectionneur du Cameroun entre 2018 et 2019. Soulignons aussi qu’en décembre dernier, Mbaye Leye est devenu le troisième ancien international africain à entraîner un club européen lorsqu’il a été nommé entraîneur du Standard.