CHAN Total 2020 : Les Lions A’, une attaque à parfaire

CHAN Total 2020 : Les Lions A’, une attaque à parfaire

Publié le : / Par

Malgré la victoire face au Zimbabwe, samedi en match d’ouverture du Championnat d’Afrique des Nations Total 2020, les Lions Indomptables A’ ont pêché au niveau de la dernière passe et sur le plan de la finition.

Opposés au Zimbabwe samedi en ouverture du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) Total 2020, les Lions Indomptables A’ ont assuré l’essentiel en s’imposant sur le score d’un but à 0. Ainsi, Martin Ndtoungou Mpile et ses joueurs qui avaient terminé la phase de préparation sur une note catastrophique (5 matches sans victoire) n’ont pas raté leur entrée dans la compétition. « Je vais dire que je suis satisfait parce que nous avons pu avoir trois points aujourd’hui et l’idéal est toujours de commencer ce genre de match avec trois points », s’est réjoui Martin Ndtoungou Mpile en conférence de presse d’après-match.

Il est vrai que les insuffisances notées dans la prestation des Lions Indomptables A’ n’autorisent pour l’instant aucun triomphalisme, malgré cette victoire. Surtout que le Cameroun avait en face une équipe zimbabwéenne à peine préparée pour la compétition. « Je pense que le principal problème que nous avons, c’est au niveau de la finition. Il faut qu’on soit plus adroit devant les buts, il faudrait qu’ils soient plus prompts  dans les dernières passes pour qu’on puisse faire un meilleur résultat. » A d’ailleurs reconnu le technicien camerounais. Le Cameroun aura intérêt à corriger ces manquements avant d’affronter le Mali, son adversaire le plus sérieux dans la  poule A,  mercredi pour le compte de la deuxième journée. Les Aigles A’ se sont imposés face au Burkina Faso (1-0) au terme d’une rencontre plus alléchante.

Transitions

Au-delà de la finition, Vacillios Esseme, technicien de football pense qu’il serait important également de régler le problème de vitesse dans le jeu et de mieux gérer les transitions entre la défense et l’attaque qui n’ont pas bien fonctionné à cause de l’imprécision dans les passes et d’énormes pertes de balle. Mais le satisfécit est venu de la défense, principalement au niveau de l’axe central. « La présence et l’engagement nous ont amenés à la victoire, avec une bonne défense, surtout la charnière axiale. Ils ont tous bien travaillé et mouillé le maillot », a salué l’entraineur. Un acquis qu’il faudra préserver.

Sur la capacité des Lions Indomptables A’ à aller loin dans la compétition, beaucoup d’observateurs préfèrent se prononcer après le match face au Mali qui devrait permettre de juger le niveau réel de l’équipe. « Le Cameroun a ses chances mais je pense que c’est le match face au Mali qui devra nous permettre de savoir si le Cameroun peut vraiment aller loin dans la compétition. Il faudra prouver contre un adversaire d’un niveau un peu plus élevé, un adversaire qui produit un jeu supérieur à celui du Zimbabwe, contre un adversaire qui est comme un favori de la poule. Nous savons que le Mali a été finaliste en 2016 et avec lui, je pense que le Cameroun sera soumis à un véritable galop d’essai. » Estime Yves Tchamadeu, analyste sportif. Quoi qu’il en soit, Martin Ndtoungou Mpile qui était déjà à la tête des Lions A’ lors de l’édition 2016 au Rwanda, a récemment promis de faire mieux que cette année-là où le Cameroun avait été sorti en quarts de finale par la Côte d’Ivoire.

 

Crédit Image : Gilles Kadji