CHAN/Infrastructures sportives: Les Camerounais couvrent d’éloges Ahmad Ahmad

CHAN/Infrastructures sportives: Les Camerounais couvrent d’éloges Ahmad Ahmad

Publié le : / Par

Deux ans après les polémiques liées à l’organisation de la CAN 2019 avec des notions telles que le glissement de dates et autres éléments peu favorables, le pays de Samuel Eto’o vient de gagner le CHAN de l’organisation et celui des infrastructures.

Pour une première fois en six éditions, le Cameroun a placé l’organisation du CHAN au niveau de la CAN. De quoi susciter des réactions positives des Camerounais envers Ahmad Ahmad, président de la CAF, qui avait été mal compris dans le temps après sa sortie fin novembre 2018 à Accra au Ghana, laissant entendre que le Cameroun n’était pas prêt à accueillir la CAN 2019.

JAPOMA CHAN/Infrastructures sportives: Les Camerounais couvrent d'éloges Ahmad Ahmad


Le CHAN est l’un des évènements de la CAF, le plus regardé et forcément, le deuxième après la CAN. Si le deuxième sacre consécutif du Maroc ne passe pas inaperçu au Cameroun, il est à noter également que partout au pays (Yaoundé, Douala, Japoma, Limbe, Bonamoussadi…), le public célèbre et décryptage la réussite du CHAN 2020 au niveau des infrastructures et de l’organisation. Au-delà des louanges au chef de l’Etat camerounais pour les réalisations de ces belles installations sportives qui ont accueilli le CHAN 2020, le nom du président de la CAF, Ahmad Ahmad, revient aussi dans les échanges avec comme principal mot « remerciement ». Les camerounais remercient Ahmad Ahmad pour avoir été direct envers eux en 2018 en décalant l’organisation de la CAN 2019 pour 2021. Pour plusieurs camerounais, sans cette décision du Comité Exécutif de la CAF en novembre 2018, le Cameroun n’aura pas aujourd’hui ces jolis stades et ce sérieux dans l’organisation. Beaucoup ont préféré s’exprimer sur la question.

Huguette, supportrice des Lions Indomptables (Yaoundé)

 » En 2018, je n’aurais jamais imaginé un tel impact après le CHAN 2020. Jamais je n’aurais pensé que cela dépasserait totalement le cadre du sport. C’est la beauté d’un tel événement que mon pays a su montrer. Mais c’est grâce aussi à la CAF et à son président. Je me souviens qu’ils nous avaient refusé l’organisation de la CAN 2019 parce qu’on n’était pas prêt. Je suis heureuse.  »

Jean-Marc, supporter des Lions Indomptables (Douala)

« Je suis très heureux car ça fait très longtemps qu’on attendait ça. On a réussi les paris de l’organisation et des infrastructures avec très grand plaisir. Bravo à nous et à Ahmad Ahmad qu’on avait pas compris entre temps quand il nous disait qu’on n’était pas prêt. On est prêt maintenant pour accueillir même la Coupe du Monde avec ces jolies pelouses (Rire). »

Laurent, supporter des Lions Indomptables (Bepanda)

 » Je tiens à dire merci à Ahmad Ahmad. Il le mérite, il n’y a pas de discussion là-dessus. Il nous a rendu un grand service. C’est toute une génération qui est heureuse aujourd’hui de ces belles infrastructures. Ça fait plaisir. On était contre lui, mais là, il nous a aidé. Je connais mon pays s’il n’avait pas refusé l’organisation de la CAN 2019, je vous dis qu’on n’aura pas tout ça. Je suis heureux. »

Mariette, supportrice des Lions Indomptables (Yaoundé)

« Il faut féliciter la CAF c’est grâce à elle qu’on a réussi ce CHAN 2020. On a énormément évolué en termes d’infrastructures aujourd’hui. »