Chan 2021 / Zimbabwe

Chan 2021 / Zimbabwe : La quête de la dignité

Publié le : / Par

A quelques heures de son dernier match contre le Mali, dans cette compétition continentale qu’est le Championnat d’Afrique des Nations (Chan 2021), le Zimbabwe ne compte pas retourner au bercail les mains vides. Les Warriors veulent à tout prix laver l’affront et rentrer chez eux sur une victoire.

Le Zimbabwe affrontera le Mali demain dimanche pour le compte de la 3e journée du Chan 2021 dans le groupe A. Après avoir été puni doublement par le Cameroun (1-0) il y’a une semaine et le Burkina-Faso (3-1) mercredi dernier, le coach Zdravko Logarusic et ses poulains veulent retrouver leurs dignités. Capitaine des Warriors, Ian Nekati, connu pour son optimisme, estime que l’équipe obtiendra un résultat favorable et qu’elle rentrera avec une certaine fierté.

« Premièrement, nous sommes très déçus en tant qu’équipe d’avoir laissé tomber la nation. Nous voulions faire mieux que ce que nous avons fait. Nous n’en avons pas fait assez, ce qui est très décevant du point de vue d’un joueur. Nous savons que nous avons porté les espoirs de toute la nation et être éliminé si tôt dans un tournoi que nous avons déjà fait mieux laisse un goût amer dans la bouche. Mais, telle est la nature du jeu, si vous ne pouvez pas bien jouer, vous perdez. Nous avons encore un match contre le Mali et celui-ci devrait être notre chance de retrouver notre fierté en tant qu’équipe, en tant que pays », a laissé entendre Ian Nekati.

Les Aigles du Mali devront faire attention, à en croire les propos du capitaine zimbabwéen, car aucune « faveur » ne leur sera accordée.

« Nous ne sommes pas ici pour aider la cause d’une équipe dans ce tournoi. Nous voulions progresser au-delà de la phase de groupes mais, malheureusement, nous n’avons pas fait assez. Nous sommes confrontés au Mali en sachant que c’est une bonne équipe. Ils sont en tête du classement et ils essaieront de nous épingler mais je pense que nous avons acquis suffisamment d’expérience au cours des deux derniers matchs où nous avons commis de légères erreurs pour permettre à nos adversaires de nous dévorer », lâche tout confiant le capitaine des Warriors.

Avoir été éjecté de ce tournoi constitue une motivation supplémentaire pour la formation Zimbabwéenne.

« Nous savons que nous sommes hors du Chan et cela nous donne une motivation supplémentaire pour essayer de rentrer chez nous avec fierté. Nous mettons tout en œuvre pour une victoire contre le Mali et nous savons que c’est possible. Le Mali est une bonne équipe à en juger par la façon dont ils ont joué lors de leurs deux premiers matchs contre le Burkina Faso et le Cameroun. (…) Ils ont montré qu’ils étaient sérieux, de véritables affaires. Ils ont de la qualité dans leurs rangs. Mais nous ne nous attardons pas beaucoup là-dessus. Nous n’avons pas encore joué au Mali, nous sommes prêts pour eux. Bien sûr nous sommes hors du championnat ce qui est dommage mais nous jouerons pour notre badge », déclare le joueur de 31 ans.

Les Warriors peuvent se mordre les doigts d’avoir déçu tout un peuple. Une victoire leur permettra de laver l’affront et de redorer le blason de leurs pays. Et pour assurer cette mission, les poulains de l’entraineur Croate Zdravko Logarusic joueront avec leurs cœurs et se battront de toutes leurs forces pour redonner du sourire au public sportif Zimbabwéen et « Chaque joueur est prêt », selon le capitaine.