CHAN 2020 : Togo-Rwanda, l’heure de la confirmation ?

CHAN 2020 : Togo-Rwanda, l’heure de la confirmation ?

Publié le : / Par

Le moment est venu pour décider de la Nation qui continuer à se faire représenter au cours du CHAN 2021. Togo-Rwanda, c’est le choc entre la meilleure attaque contre la meilleure défense du groupe C.

Les Guêpes du Rwanda, depuis le début de la 6ème édition, n’ont pas encore retrouvé le chemin des filets. Les Rwandais vont avoir comme premier objectif de marquer leur premier but dans le tournoi. Ils veulent également terminer la phase de groupe sans encaisser le moindre. Pour réussir ces défis qui sont face à eux, le sélectionneur local peut miser sur un groupe qui est prêt à l’attaque.

Les Guêpes à l’assaut des Éperviers

Pour aller chercher les 3 points qualificatifs, le Rwanda va devoir sortir ses grosses artilleries, puisque le Togo vient certainement dans l’intention de confirmer sa bonne forme dans la compétition. Les Stars Amavubis vont toujours compter sur leur capitaine Jacques Tuyisenge. Le joueur de l’APR, en absence de Milton Karisa, va porter l’équipe avec son coéquipier Savio Nshuti. Olivier Kwizera, l’actuel gardien de but de l’équipe locale, doit rééditer sa précédente performance face au Maroc afin de contrer les Éperviers.

Abdoul-Moubarak Aigba, le gardien du Togo A’, établit aussi des belles performances depuis le début du tournoi. Mais ce dernier match reste très crucial pour écrire une belle page de l’histoire du foot togolais. Jean-Paul Abalo, étant toujours positif à la COVID-19, ne peut que faire confiance à ses adjoints Franck Doté et Kossi Agassa. Les Éperviers veulent cette victoire et ils ont la carte en mains pour le faire.

Le Togo va rabattre les cartes pour la victoire

Absent lors du premier match, l’ancien joueur de Béké FC (Bénin) Abdoul-Samiou Tchatakora a fait son retour dans le onze des Éperviers A’. Son apport a été énorme lors du deuxième match face à l’Ouganda, puisqu’il a été à l’origine du premier but. Associé à Ismail Ouro-Agoro, les deux flèches de l’attaque peuvent inquiéter la défense des guêpes. On ne peut oublier l’apport offensif de Yendoutie Nane qui a pu marquer contre les Grues de l’Ouganda.

En confrontation directe, le Togo n’a pas encore un palmarès en Championnat d’Afrique des Nations. Le moment semble idéal pour écrire une belle histoire.